Un cyclone aux Comores, au Mozambique et en Tanzanie

Un cyclone aux Comores, au Mozambique et en Tanzanie

 

L’archipel des Comores, le Mozambique et la Tanzanie sont sous la menace d’une tempête tropicale voire d’un cyclone depuis lundi soir.

Par ERA ENVIRONNEMENT

 Situation aux  Comores

Selon la Direction de la Sécurité Civile,  la tempête baptisée  Kenneth par Madagascar  s’est transformée en cyclone et a frôlé l’île d’Anjouan. Le cyclone aurait changé de trajectoire et se dirigerait vers la Grande Comore à une vitesse réduite, mais une force considérable. Des fortes pluies et des vents violents sont attendus dans toutes les îles. ll est conseillé à toute la population  de ne pas se déplacer.

Deux numéros à retenir en cas de graves difficultés liées aux intempéries: 111 et 112. La Direction de la Sécurité Civile conseille à chaque citoyen comorien et étranger  de rassembler les papiers administratifs  dans une pochette en plastique afin de les  préserver de l’eau. Les réseaux d’eau courante et d’électricité et de téléphone sont susceptibles d’être coupés ou sont déjà coupés.Les Comores connaissent ces derniers jours  de fortes pluies intermittentes. «  Il y a certainement un risque, nous sommes couvert, nous avons la pluie, nous avons du vent, nous sommes passés de 13km heure à 17 km heure, mais cela va très vite  a expliqué mardi soir Saifoudine Alini,  chef de service prévision des alertes à l’Agence Nationale de l’Aviation Civile et de la Météorologie aux Comores . ».  Et de poursuivre : « nous avons deux systèmes qui nous permettent de suivre les système dépressionnaires au niveau de l’Océan Indien via des sites spécialisés , et par le biais d’EUTELSAT, l’organisation chargée des satellites dans le monde.

Appel à la solidarité

Mardi matin, l’observatoire permanent des catastrophes naturelles et des risques naturels, basé en France, a indiqué que la tempête  Kenneth, formée au large des côtes nord de Madagascar, pourrait se diriger vers le nord de l’archipel des Comores, avec des vents soufflant en rafales jusqu’à 145 Km heure et s’étendrait vers le nord du Mozambique et le sud de la Tanzanie. Aux Comores, la Direction de la Sécurité Civile a mis en place un plan d’actions préventives depuis mardi matin. « Nous avons informé les Mairies,  les médias publiques et privés, les radios communautaires, les Organisations Non Gouvernementales, les opérateurs téléphoniques  » a déclaré mardi soir Ismael Mogne Daho, Directeur de la Sécurité Civile aux Comores. Et d’ajouter : « Nous allons  accompagner la population avant pendant et après. la tempête  , » explique-t-il . Tous les établissements scolaires publics et privés sont fermés du 24 au 25 avril. Une cellule préventive de crise  a été ouverte  jeudi après-midi à la Direction de la Sécurité Civile. Elle fait appel aux dons ou à la vente  d’imperméables, de scies électriques, de lampes torches de trousse de secours, de bottes et de lampes frontales, dans les trois îles Grande Comore, Anjouan, Mohéli.

Selon Aliani, interviewé à 13h30 ce jeudi  par ERA ENVIRONNEMENT,  la tempête Kenneth pourrait se transformer en cyclone à 21h00, heure locale. Le cyclone était pourtant prévu à 12hoo initialement. Mais la formation d’un cyclone intervient sous certaines conditions précise-t-il.  ” Nous avons annoncé le déclenchement du cyclone à   12, 15  puis à  21 heures, parce que nous tenons compte de la vitesse  de déplacement du vent autour du centre de système dépressionnaire [la tempête Kenneth]. Et de souligner:  “la vitesse de déplacement s’est vue réduite, elle est passée de 30Km heure hier  soir à  24 km heure: “Le nord de la Grande Comore, de Mboudé, en passant par Hamahamet et Mitsamiouli devraient impactés par le Cyclone,” conclu Aliani.

Le cyclone et ses conséquences

D’après le site internet d’information scientifique, Futura Science,  les cyclones  peuvent être formés par une humidité supérieur à 60%,  dans une vaste zone de mauvais temps,  avec des amas de nuages se trouvant dans les tropiques.   La température de la mer doit être supérieure à 26 °C sur une épaisseur minimale de 50 m et la force engendrée par la tempête doit être éloignée de l’Equateur  pour se présenter par une déviation du vent vers la droite dans l’hémisphère nord et vers la gauche dans l’hémisphère sud. Le  cyclone peut provoquer des inondations massives et peut détruire toutes les infrastructures, habitation et personnes  sur son passage.

Author: ERA ENVIRONNEMENT

ERA ENVIRONNEMENT is a media based in SAMBA M'BODONI, a village in the North of Comoros Islands in the Indian Ocean . It was first an association "de loi 1901" in 2016 based in France and dissoluted in 2017. On April 2018, ERA ENVIRONNEMENT was established as an company in Comoros Islands with the commercial register 8671-B-18. The activities in Comoros Islands started in January 2019. Localized in one of the six Small Islands States of Africa, ERA ENVIRONNEMENT is the unique media in Comoros with a vocational training on sustainable development and climate change with two teams of young and senior journalists. All rights reserved. ERA ENVIRONNEMENT est un média basé à Samba M’Bodoni, un village situé dans le nord de la Grande Comore, dans l’Océan Indien. Basée anciennement à Paris en 2016, en France, cette association a été dissoute en 2017 .En Avril 2018, ERA ENVIRONNEMENT est devenue une entreprise de presse comorienne avec comme registre de commerce N° 8671-B-18 . Localisée dans l’un des six Petits Etats Insulaires en développement d’Afrique, ERA ENVIRONNEMENT a commencé ses activités en Janvier 2019. Cette entreprise de presse est l’unique média intégrant une formation au développement durable et aux changements climatiques, avec une équipe de jeunes et de seniors journalistes. Tous droits réservés.

Share This Post On