Information for all
Mai08

Information for all

Information for all Human health and biodiversity are in danger in the world right now. Around 1 million animal and plant species are now threatened with extinction, many within decades, more than ever before in human history, finds the Intergovernmental Platform on Biodiversity and Ecosystem Services ( IPBES) in a new report. Recently Comoros , Tanzania, Mozambique and India were devastated by a tropical cyclone . Zimbabwe, Malawi and Mozambique were hit by Cyclone Idai in March. Two unprecedented back-to-back tropical cyclones came in Mozambique in March and April causing the death of more than 1000 people. On April 24, Comoros Islands were hardly affected in coastal, rural and urban areas living 4 people dead and 15 000 people displaced (according to the first report published after the disaster). India was also devastated by a major cyclonic storm. According to the World Meteorology Organization, these cyclones underline the need for coordinated disaster risk reduction strategies, by including strong early warning systems which reach the people who need them most. What one can do with cyclones, climate change, extreme weather, floods, population increase? These issues will be debated during the second international conference on multi hazard early warning to be held in Geneva from 13-17 May. This global platform is a biennial multi-stakeholder forum established by the UN General Assembly to review progress, share knowledge, and discuss the latest developments and and trends in reducing disaster risk. Era Environnement takes this opportunity to publish this week a series of related stories called “Rivoukou-we are safe” about the people who were affected by Cyclone Kenneth in Comoros, one of the world “hospots” of biodiversity. We, as media based in Comoros Islands, in Samba M’bodoni, one of the villages which has seen homes and agricultural areas smashed by the cyclone Kenneth,  would like to put Comoros on the world map. Our aim is to also publish articles on others countries in Africa on disaster risk and solutions. We have already published articles during the cyclone in Comoros, Tanzania and Mozambique. We will also publish a column of an activist in Mozambique, and you will have the possibility to send your comment to her. Our facebook page Eraenvironnement, @sustainableDG, is also open for comments in French, Spanish, Portugese, English, Swahili and Comorian. Thank you Editorial by Houmi...

Read More
New York : La Hausse du niveau de la mer au centre d’une conférence internationale
Juil10

New York : La Hausse du niveau de la mer au centre d’une conférence internationale

New York : La Hausse du niveau de la mer au centre d’une conférence internationale   New York abrite du 10 au 14 juillet une conférence scientifique publique sur les conséquences et solutions des changements climatiques dans les zones côtières. Présentation. Par Houmi Ahamed-Mikidache 10/07/2017   L’Analyse New York abrite du 10 au 14 juillet une conférence scientifique publique sur les conséquences et solutions des changements climatiques dans les zones  côtières.Organisée quelques jours après le sommet de l’ONU sur les Océans, cette événement tenu à l’Université de Columbia  verra la participation du président de l’Assemblée Générale de l’ONU, Peter Thomson mais aussi celle du Prince Albert II de Monaco. Des chercheurs et urbanistes, des responsables de l’aménagement des zones côtières et d’autres représentants des secteurs concernés, réfléchiront aux moyens de renforcer les capacités d’adaptation aux changements climatiques et la résilience face aux catastrophes, d’après un communiqué de l’Ordre Météorologique Mondial parvenu à eraenvironnement.com. La hausse du niveau de la mer et son incidence sur les Petits Etats Insulaires en développement et dans les zones côtières sera au cœur des discussions. Cette conférence scientifique internationale de quatre jours  fera  le point sur la situation passée, actuelle et à venir de l’élévation du niveau de la mer. Les causes Les causes de  l’élévation du niveau de la mer sont, d’après les scientifiques, liées à  l’expansion thermique des océans et la fonte des glaciers et des nappes glaciaires, de même que des facteurs géologiques. «Le niveau de la mer ne cesse de s’élever depuis le milieu du XXe siècle sous l’effet du réchauffement planétaire induit par les émissions anthropiques de gaz à effet de serre,» a déclaré le chimiste Guy Brasseur. Et d’appuyer son propos : «Plus nous perturbons notre climat, plus nous courrons le risque de conséquences graves, généralisées et irréversibles, liées notamment aux vagues de chaleur, à la raréfaction de l’eau et à la hausse du niveau de la mer.» Renforcer la connaissance Basées sur un projet sur le climat et l’océan appelé CLIVAR, relevant du programme mondial de recherche sur le climat, les discussions porteront  sur les variations  régionales du niveau de la mer et leurs incidences sur les régions côtières. « Bon nombre des mégapoles et carrefours économiques du monde sont situés en bord de mer et sont de ce fait exposés aux inondations que peuvent causer les ondes de tempête et les grandes marées, tout comme le sont les petits États insulaires en développement dont tout le territoire est menacé, » rappelle l’Ordre Météorologique Mondiale. Les causes de  l’élévation du niveau de la mer sont, d’après les scientifiques, liées à  l’expansion thermique des océans et la fonte des glaciers et des nappes...

Read More