Ces femmes vont-elles bénéficier de l’initiative Triple A?
Nov25

Ces femmes vont-elles bénéficier de l’initiative Triple A?

Ces femmes vont-elles bénéficier de l’initiative Triple A? D’après la déclaration de Marrakech, les Etats devraient ” renforcer et soutenir les efforts pour éradiquer la pauvreté, assurer la sécurité alimentaire, et prendre des mesures rigoureuses pour lutter contre les défis des changements climatiques dans le domaine de l’agriculture.” Pour pallier aux manques de connaissances sur les changements climatiques, le Bénin, devrait bientôt abriter un centre de recherche agricole, a récemment informé le président du Bénin, Patrice Talon, lors du Segment de Haut Niveau pendant la COP 22 . Où doivent se positionner les femmes béninoises ? Alors qu’elles se battent pour avoir droit aux terres, elles font face aujourd’hui à plusieurs défis : l’impossibilité d’agir face aux changements climatiques et le manque d’accompagnement. Ces Femmes de Kpero Guerra dans la Commune de Parakou ( la plus grande ville du Nord du Bénin) pourront-elles bénéficier de l’initiative Triple A, Adaptation, Agriculture, Africaine? Reportage d’Hippolyte Agossou Ces femmes vont-elles bénéficier de l’initiative Triple...

Read More
COP22- Triple A : Adoption de la Déclaration de Marrakech
Sep30

COP22- Triple A : Adoption de la Déclaration de Marrakech

COP22- Triple A : Adoption de la Déclaration de Marrakech Après deux jours de discussions,  27 pays africains viennent  d’adopter  une Déclaration pour l’Adaptation de l’Agriculture Africaine, ce 30 septembre à Marrakech (Maroc). Par Houmi Ahamed-Mikidache Adaptation: élément central L’Adaptation de l’Agriculture Africaine sera donc au cœur des  négociations durant  la COP22. La COP 22 sera donc une « COP de l’action » rappellent  les organisateurs de la Rencontre de Haut Niveau organisée dans la ville rouge pendant deux jours. Avec plus de 300 participants, la  rencontre de Marrakech a permis l’adoption d’une déclaration sur l’adaptation de l’Agriculture Africaine aux changements climatiques. Cette déclaration pose les jalons   d’actions concrètes pour financer  des projets d’adaptation dans le domaine agricole en Afrique, informent les organisateurs. Cette  rencontre de Haut Niveau  marque ainsi  le point de départ de la campagne sur les réseaux sociaux  « #WEAAARE », qui sensibilise la société civile et mobilise la communauté internationale en faveur de l’adaptation. Le financement L’intégration du financement de l’adaptation est le combat des négociateurs africains et de la société civile depuis de nombreuses années. Avant la COP 21, ils  ont même exprimé leur mécontentement lors de la publication du dernier rapport de l’OCDE sur la mobilisation des 100 milliards de dollars pour le financement climat des pays en voie de développement. Ce rapport précise que 62 milliards de dollars américains ont été mobilisés, mais seuls 16% étaient consacrés à l’adaptation, uniquement venus du secteur public. Le Triple A, Adaptation, Africaine, Agriculture est donc un grand pas  pour l’Afrique, selon des experts.  La déclaration de Marrakech pose les jalons   d’actions concrètes pour financer  des projets d’adaptation dans le domaine agricole en Afrique, informent les organisateurs. Elle souligne l’importance d’appuyer le principe d’un financement public et surtout privé, plus important, plus efficace et plus efficient. De fait, elle stipule qu’il faut faciliter l’accès au financement climat et  les fonds alloués à l’adaptation à l’Agriculture Africaine  devront faire  l’objet d’un suivi. Déterminée à répondre aux attentes de l’Afrique, la COP 22  se veut une COP africaine . Ainsi,  la déclaration de Marrakech  doit permettre de  contribuer à l’action et aux solutions, présentées dans   le Plan Mondial d’Action pour le Climat. Des projets seront  mise en avant  :   gestion des sols, agroforesterie, maîtrise de l’eau agricole,  gestion des risques climatiques, et  financement des petits exploitants, qui constituent l’un des groupes les plus vulnérables, et contribuant également à faire valoir les efforts de recherche et développement dans le secteur agricole. La formation: essentielle En plus du financement climat pour l’adaptation en Afrique, la déclaration souligne le rôle primordial du renforcement des capacités africaines en matière de politiques et de programmes agricoles, de montage et...

Read More
COP 22- Coalition Triple A : Adaptation de l’Agriculture Africaine
Sep29

COP 22- Coalition Triple A : Adaptation de l’Agriculture Africaine

COP 22- Coalition Triple A : Adaptation de l’Agriculture Africaine   Par Houmi Ahamed-Mikidache     En amont de la COP 22, une vingtaine de ministres africains se rencontrent du 29 au 30 Septembre  à Marrakech ( Maroc) pour créer une coalition en faveur de l’initiative pour l’Adaptation de l’Agriculture Africaine (AAA) aux changements climatiques. Description.       Triple A Peu considérée dans les négociations sur les changements climatiques , selon les experts, l’Agriculture est au centre des discussions à Marrakech actuellement.  Une Rencontre internationale de Haut Niveau réunit des ministres africains,  des scientifiques  et des représentants d’institutions pour créer une coalition autour du  Triple A, Adaptation de l’Agriculture Africaine.  Lancée en Avril 2016, le triple A, initiative marocaine, vise à réorienter le débat et le financement vers  l’Adaptation de l’Agriculture en Afrique. Le Triple a pour objectif de réduire la vulnérabilité de l’agriculture africaine aux changements climatiques. Il comporte deux volets : Négociations et Solutions. Deux termes techniques, deux réponses pragmatiques, selon les participants.  Négociations  pour  obtenir une répartition équitable des fonds climat entre adaptation et atténuation en plaçant les trois A au cœur des enjeux de la COP. Et Solutions pour promouvoir et favoriser la mise en oeuvre de projets concrets et innovants . Exemples :  gestion des sols,  maîtrise de l’eau agricole, gestion des risques climatiques et de renforcement des capacités et solutions de financement.   Comment atteindre  les financements ?   La Rencontre de Haut Niveau, marquée par la présence de la FAO, Banque Mondiale et la Banque Africaine de Développement constitue  le point de départ de la campagne sur twitter «#WeAAAre ». Sa vocation : sensibiliser le grand public età mobiliser la communauté internationale en faveur de l’initiative AAA, à l’approche de la COP22 qui se tiendra du 7 au 18 novembre  à Marrakech. Autres ambitions : fédérer l’ensemble des parties prenantes du développement agricole  et  permettre de partager les solutions et les bonnes pratiques agricoles pouvant être étendues à l’ensemble de l’Afrique. Récemment, le président de la Banque Africaine de Développement, Akinwumi  Adesina a annoncé que la Banque va investir  24 milliards USD au cours des dix prochaines années pour appuyer  la transformation agricole dans le continent pour mettre fin à la pauvreté en Afrique. Quel sera  le rôle de la coopération sud-sud ?   La coopération  entre  entre Etats africains est une priorité du  Roi Mohammed VI, rappellent les organisateurs.  Cette coopération sud-sud   peut en effet   orienter  l’Afrique  vers une  politique d’adaptation aux changements climatiques globale, indiquent-ils.  ...

Read More