COP 22- La Centrale Noor- Un exemple à Suivre
Juin20

COP 22- La Centrale Noor- Un exemple à Suivre

  COP 22- La Centrale Noor: Un exemple à Suivre Située en plein désert du sud marocain, à 10 kilomètres de la province de Ouarzazate, la centrale solaire  Noor, d’une capacité de 160 mégawatts, est considérée actuellement par les experts comme la plus grande centrale solaire du monde. Même si récemment, Dubaï a annoncé son projet de construction de centrale solaire de plus de 1000 mégawatts. Analyse. Par Houmi Ahamed-Mikidache Comment s’intègre ce projet dans l’initiative pour l’accès à l’Energie en Afrique ? Noor, signifiant lumière en arabe représente, pour les experts de la Banque Africaine de Développement, le symbole de la transformation de l’Afrique. Lancé en 2009, ce programme solaire a été inauguré au mois de février dernier par le roi, Mohamed VI. Noor a ouvert la porte aux projets du « New Deal pour l’énergie en Afrique » présenté par le nouveau président de la Banque africaine de développement, M. Akinwumi Adesina pour transformer le secteur de l’énergie et permettre l’accès de l’électricité pour tous sur le continent.  Ce projet d’accès à l’Energie en Afrique a aussi été annoncé par le président Egyptien, Abdel Fattah Saïd Hussein pendant la COP 21. Et l’Accord de Paris en fait également mention.  Ainsi le Burkina Faso a récemment exposé son projet de construction de centrale solaire de 33 mégawatts qui pourrait couvrir tout le Sahel. La construction de la Centrale Noor s’intègre la lutte contre le changement climatique et la stratégie énergétique 2010-2030  du Maroc. Le pourcentage des énergies renouvelables dans le mix énergétique passera de 34% à 42% d’ici 2020 pour atteindre 52% du mix en 2030. Que représente Noor  ? Noor, c’est  selon de nombreux experts et observateurs internationaux, un programme et des objectifs ambitieux. Quatre au total: diversifier les sources d’énergies, exploiter le soleil et le vent, puis développer l’efficacité énergétique dans le bâtiment et l’industrie et enfin intégrer l’électricité dans les marchés mondiaux avec des interconnexions.  Dans ce plan solaire, il y a 500 mégawatts de solaire thermodynamique. «  Le solaire thermodynamique n’est pas la source d’énergie solaire la plus répandue contrairement au photovoltaïque, mais c’est une énergie qui a fait ses preuves, notamment en Californie, installée depuis les 1980, »fait remarquer  Fabrice Jucquois, chef de projets Energie à l’Agence Française de Développement. Pour ce spécialiste de l’énergie, le thermodynamique est une énergie maîtrisée et peu développée et donc potentiellement en progrès avec une diminution de coût. «  C’est intéressant, c’est une sorte de blending énergétique ( mélange énergétique) : la centrale thermodynamique ne fera que du stockage d’énergie pour une restitution de l’électricité la nuit. Tandis que le photovoltaïque produira le jour avec une énergie comme le photovoltaïque, utilisée aux Etats-Unis...

Read More