Le Sénégal à l’honneur
Déc18

Le Sénégal à l’honneur

Le Sénégal à l’honneur Par Houmi Ahamed-Mikidache Le président du Sénégal Macky Sall est actuellement en visite d’Etat en France jusqu’au 23 Décembre. Au programme : plusieurs rencontres  dont une avec son homologue français, François Hollande. Faits importants : un entretien et une déclaration conjointe suivi d’ un dîner en son honneur auront lieu à l’Elysée Mardi 20 Décembre et Mercredi 21 Décembre, une cérémonie en l’honneur du président Sénégalais aura lieu à l’Académie des Sciences d’Outre-mer. Ainsi Macky Sall deviendra membre de l’Académie des Sciences d’Outre-mer. Depuis quelques semaines, le Sénégal présente des nouvelles mesures dont l’accès aux énergies renouvelables dans les milieux ruraux et le lancement du projet de Train Express Regional ( TER). Ces mesures s’inscrivent dans le« Plan Sénégal Emergent » lancé par le gouvernement sénégalais en 2014 pour le développement économique et social de ce pays d’Afrique de...

Read More
COP 22- Sénégal- Energie- Macky Sall: “Nous devons d’abord compter sur nous-mêmes” ( discours)
Oct24

COP 22- Sénégal- Energie- Macky Sall: “Nous devons d’abord compter sur nous-mêmes” ( discours)

COP 22- Sénégal- Energie- Macky Sall: “Nous devons d’abord compter sur nous-mêmes” ( discours) Deux ans, après avoir  lancé une nouvelle stratégie de développement économique et sociale avec le Plan Sénégal Emergent (PSE),  le Sénégal vient de lancer   une centrale solaire d’une puissance de 20 Mégawatts.  Elle «  figure parmi la première génération de cette envergure dans la sous-région » précise le président du Sénégal Macky Sall dans son discours. Analyse. Par Houmi Ahamed-Mikidache La centrale solaire Bokhol Située à Bokhol, un village historique au nord-ouest du Sénégal,  la centrale solaire, inaugurée récemment  par le chef d’Etat du Sénégal Macky Sall,  est  issue d’un partenariat public-privé entre la Caisse des Dépôts et Consignations ainsi que des investisseurs privés nationaux et internationaux. 45% viennent des investisseurs locaux.  « Nous devons d’abord compter sur nous-mêmes, par la mobilisation de nos propres moyens, » se félicite-t-il. L’an dernier, lors de la COP 21, il s’était  prononcé pour la création d’un fonds africain pour l’électrification de l’Afrique. Installée en six mois, avec l’aide de   300 travailleurs provenant des localités voisines et l’appui de la Société Sénégalaise d’Eléctricité ( SENELEC) , cette centrale  permettra à plus de 160 000 personnes d’avoir accès à l’électricité.« Nous pouvons réaliser toutes les ambitions du Sénégal émergent, » clame le président sénégalais dans son discours à Bokhol. A quelques semaines de la COP 22, où les questions d’énergies renouvelables seront l’une des priorités des discussions,  le Sénégal veut montrer la voie du développement sobre en carbone, par l’installation de la centrale de Bokhol.  «  Cette centrale nous permettra d’éviter une émission annuelle de 25 000 tonnes de CO2, » explique le président du Sénégal. Et d’ajouter : « Sans énergie, il ne peut y avoir en effet ni croissance, ni développement. »  De  2011-2012, la puissance totale du parc d’électricité  sénégalais était  de 573 Mégawatts. Pour l’électrification des milieux ruraux Le Sénégal selon le président sénégalais a atteint une puissance de 821 Mégawatts, pour un objectif de 1264 Mégawatts en 2019. D’après le chef d’Etat de ce pays d’Afrique de l’Ouest,  le Sénégal  inaugurera prochainement  plusieurs autres centrales solaires dont celle de   20 Mégawatts à Malincounda, un village rural situé  à 85 kilomètres de Dakar. «  Sur le chemin du véritable développement, le monde rural reste au cœur de mes préoccupations : c’est un des grands combats que je continuerai à mener sans répit ; parce que c’est cela ma vision pour l’équité et la justice sociale, » revendique le président Sall. Le Sénégal souhaite atteindre un taux d’électrification rurale de 60% dès l’année prochaine....

Read More