Changement climatique et Protection des forêts au Cameroun
Juin01

Changement climatique et Protection des forêts au Cameroun

Changement climatique et Protection des forêts au Cameroun   La gestion durable des ressources forestières du Cameroun est essentielle pour la protection du patrimoine forestier de ce pays d’Afrique Centrale . L’exploitation illégale et toutes les atteintes à l’environnement sont à l’origine de la dégradation des forêts et contribue au réchauffement climatique. La gestion durable des forêts passe par des actions combinées et améliorées des acteurs principaux : les agents de l’Etat, les exploitants forestiers, les partenaires internationaux, et la société civile. Dans le secteur forestier au Cameroun, des efforts ont certes été consentis. Mais, le chemin est encore long. La région du littoral, porte de sortie du Cameroun, est un lieu d’observation des actes illégaux. Toutes les essences de bois sont notamment prisées par la Chine. Depuis mai 2010, le Cameroun a signé un accord international, avec l’Union européenne: l’ Accord Volontaire de Partenariat FLEGT (APV). Objectifs: améliorer la gouvernance forestière du pays et à s’assurer que le bois importé dans l’Union européenne remplit toutes les exigences réglementaires du Cameroun. De nombreux pays dont le Ghana, le Congo Brazzaville ont signé cet accord. Reportage de Line Renée Batongué sur la gestion forestière au Cameroun. Première Partie       Protection des forêts au Cameroun Deuxième Partie       Protection des Forêts Line 2   A propos de Line Batongue Anaba Epsel Line Batongue est une journaliste/productrice sur  la chaine publique du Cameroun – la Cameroon Radio and Television Corporation (CRTV). Elle détient un Master en communication sur la santé et l’environnement. Depuis 2009, elle est productrice d’une émission hebdomadaire de 26 minutes sur l’environnement intitulée ENVIROMONDE ainsi qu’un micro programme quotidien de 5 minutes sur l’environnement. De 2009 à 2012, Line a été secrétaire générale de l’association des journalistes scientifiques (SciLife). Elle est membre de plusieurs associations de journalistes spécialisés : la World Federation of Science Journalists (WFSJ) et le Réseau des journalistes sur les forêts et la faune (REJOFF). Line a participé à plusieurs rencontres internationales sur le changement climatique comme la COP21 à Paris et au symposium des 3 bassins forestiers du monde. Elle a reçu de nombreux prix sur le journalisme...

Read More