COP 22- Congo- Brazzaville : Révision du plan de convergence de la COMIFAC
Sep29

COP 22- Congo- Brazzaville : Révision du plan de convergence de la COMIFAC

COP 22- Congo- Brazzaville : Révision du plan de convergence de la COMIFAC   Par Marien Nzikou-Massala 30 Septembre 2016   10 ans après le Plan de Convergence de la décennie 2005-2015, la Commission des Forets d’Afrique Centrale (Comifac) revisite son plan pour les dix ans à venir. Des réaménagements qui tiennent compte des orientations en matière de la conservation et de la gestion durable des écosystèmes forestiers dans l’espace COMIFAC.       Nouvelles orientations   « C’est parti pour les dix ans à venir !», la Commission des Forêts d’Afrique Centrale (COMIFAC), vient de réviser  ‘’Le Plan de Convergence 2’’ en remplacement de celui de la décennie 2005-2015. Durant dix ans (2015-2025), ce nouveau plan apporte des nouvelles orientations en matière de la conservation et de la gestion durable des écosystèmes forestiers, dans l’espace COMIFAC. Selon Raymond Mbitikon, Secrétaire Exécutif de la Comifac, « le Plan de Convergence révisé comporte six axes prioritaires d’intervention et trois axes transversaux de gestion durable des écosystèmes forestiers en Afrique centrale, » a-t-il annoncé. Autres avancées constatés après la révision du plan convergence 2005-2015 : la signature et la ratification des internationales , les reformes au niveau des politiques et législations nationales, l’augmentation de la superficie des aires protégées nationales et des complexes transfrontaliers, des forêts sous aménagement et des forêts certifiées, ainsi que la diminution des taux de déforestation et de dégradation des forêts. Une révision qui fait suite à l’émergence de nouvelles thématiques et enjeux relatifs à la gestion des forêts et de l’environnement à savoir des effets des changements climatiques, de la nécessité de la mise en oeuvre du mécanisme des Nations Unies de  Réduction des Emissions issues de la Déforestation et de la Dégradation des forêts ( REDD+). Il s’agit en outre d’analyser le processus d’Accès aux ressources génétiques et au Partage juste et équitable des Avantages liés à leur utilisation (APA), et de l’Accord de Partenariat Volontaire (APV-FLEGT, sur le respect des règlementations forestières et des échanges commerciaux en produits bois avec l’Union Européenne.  Le plan prend aussi en compte les questions de l’approche genre, des conversions des forêts au profit des agro-industries, des dégradations forestières consécutives aux installations minières et d’infrastructures énergétiques et de communication, et de tous les impacts consécutifs aux déplacements des populations.   Nouvelles réglementations On  note, par ailleurs l’adoption et l’internationalisation au niveau national des instruments juridiques, politiques et techniques d’orientation pour la  gestion durable, la création du Fonds pour les Forêts du Bassin du Congo(FFBC). En prélude aux négociations internationales sur les changements climatiques, des plates-formes de concertation telles que les groupes de travail thématiques ont permis l’adoption des positions communes et concertées. Dans la même...

Read More