One Forest Summit: « Nous souhaitons la revalorisation du statut de l’éco-garde »- Sosthène Ndong Engonga

YOUR VOICE BY ERA ENVIRONNEMENT
YOUR VOICE BY ERA ENVIRONNEMENT
One Forest Summit: "Nous souhaitons la revalorisation du statut de l'éco-garde"- Sosthène Ndong Engonga
Loading
/

Le One Forest Summit, une déclinaison du One Summit Planet, organisé du 1er au 2 mars par les présidents français et gabonais, Emmanuel Macron et Ali Bongo Ondimba, s’est ouvert aujourd’hui, en présence de plusieurs personnalités politiques, du secteur privé, mais aussi de femmes et d’hommes issus de la société civile d’Afrique, d’Amazonie et d’Asie du Sud-Est.

Les éco-gardes, chevilles ouvrières, protecteurs des forêts du Gabon, mécontents depuis un an de leurs conditions de travail, ont souhaité manifesté pendant ces deux jours, mais leur préavis de grève n’a pas été accordé par leur hièrarchie. Pour le syndicat national des éco- gardes du Gabon représenté par Sosthène Ndong Engonga, l’agence des parc nationaux de son pays est en déclin. Ecoutez son point de vue, près d’un an après avoir été interviewé par Era Environnement.

Ecoutez aussi

Gabon: les Ecogardes en grève le 14 janvier – ERA ENVIRONNEMENT

Propos recueillis par Houmi Ahamed-Mikidache

error: Content is protected !!

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer