MOBILISONS NOUS POUR L’AMAZONIE

MOBILISONS NOUS POUR L’AMAZONIE

Avec les feux qui ravagent depuis trois semaines la forêt amazonienne, le monde assiste impuissant à une vraie tragédie climatique. Devant ce drame d’une ampleur inédite, le monde entier se doit de se mobiliser car l’Amazonie est un patrimoine commun à l’Humanité tout entière. Grâce à la photosynthèse de son immense forêt, elle fournit plus du quart de l’oxygène que nous respirons et renferme plus de 12 % des réserves en eaux douces du globe et plus du dixième de toutes les espèces vivantes répertoriées à ce jour et qui sont indispensables à la biodiversité.

“Arrêter ce massacre prémédité de l’Amazonie”

Avec le bassin tropical forestier du Congo et celui d’Indonésie, ces 3 forêts constituent une véritable ceinture verte autour du globe et permettent de la sorte aux humains que nous sommes ainsi qu’à la flore et la faune de subsister. Depuis son arrivée au pouvoir, le président brésilien Bolsonaro déforeste à tour de bras pour libérer de l’espace à l’omnipotente industrie brésilienne de l’Agrobusiness qui encourage l’élevage extensif.  Sa gouvernance irresponsable de l’environnement est un scandale devant lequel le monde doit se mobiliser sans
plus tarder. Profondément préoccupée face au spectacle de l’Amazonie qui brûle, ANEJ en appelle à reconsidérer la
souveraineté du Brésil sur l’Amazonie. Et lance un appel pressant aux gouvernements africains ainsi qu’à la Communauté internationale
particulièrement les Nations unies et l’Union européenne qui a manifesté à maints égards sa préoccupation par rapport à l’environnement, de tout mettre en œuvre dans l’urgence absolue pour arrêter ce massacre prémédité de l’Amazonie.

Nouakchott, le 25 Août 2019.

Sidi El Moctar CHEIGUER.

Président d’ANEJ

 

A propos d’ANEJ

Le 25 février 2005 à Nairobi (Kenya), le Programme des Nations Unies pour l’environnement (PNUE) a installé le bureau
exécutif d’un nouveau réseau: le réseau africain de Journalistes environnementaux. Se nommant  la voix de l’environnement en
Afrique, ce réseau a joué un rôle crucial dans les milieux mondiaux de l’environnement. 750 journalistes de 48 pays africains
sont membres du réseau, ce qui en fait le média réseau le plus important du continent. ANEJ a organisé des conférences
internationales dans plusieurs capitales africaines, ouverte chacune par le Chef de l’Etat du pays hôte.

Author: ERA ENVIRONNEMENT

ERA ENVIRONNEMENT is a media based in SAMBA M'BODONI, a village in the North of Comoros Islands in the Indian Ocean . It was first an association "de loi 1901" in 2016 based in France and dissoluted in 2017. On April 2018, ERA ENVIRONNEMENT was established as an company in Comoros Islands with the commercial register 8671-B-18. The activities in Comoros Islands started in January 2019. Localized in one of the six Small Islands States of Africa, ERA ENVIRONNEMENT is the unique media in Comoros with a vocational training on sustainable development and climate change with two teams of young and senior journalists. All rights reserved. ERA ENVIRONNEMENT est un média basé à Samba M’Bodoni, un village situé dans le nord de la Grande Comore, dans l’Océan Indien. Basée anciennement à Paris en 2016, en France, cette association a été dissoute en 2017 .En Avril 2018, ERA ENVIRONNEMENT est devenue une entreprise de presse comorienne avec comme registre de commerce N° 8671-B-18 . Localisée dans l’un des six Petits Etats Insulaires en développement d’Afrique, ERA ENVIRONNEMENT a commencé ses activités en Janvier 2019. Cette entreprise de presse est l’unique média intégrant une formation au développement durable et aux changements climatiques, avec une équipe de jeunes et de seniors journalistes. Tous droits réservés.

Share This Post On