Maroc- Tremblement de terre: Le Haut de l’Atlas a besoin d’aide

Sharing is caring!

Par Houmi AHAMED-MIKIDACHE

Le Haut Atlas a besoin d’aide dans la province d’Al Haouz et dans la région de Marrakech-Safi notamment. Elles font partie des deux régions les plus touchées par le séisme arrivé dans la nuit du vendredi 8 au samedi 9 septembre. La Fondation du Haut Atlas, fondée en 2000 par Youssef Ben Meir, ancien corps de la paix, se consacre au développement durable et se mobilise actuellement pour aider les sinistrés du Haut de l’Atlas. L’ONG travaille depuis plus de deux décennies avec les communautés rurales au Maroc en plantant des arbres. Avec des années d’expérience dans le transport et la distribution d’arbres et de fournitures essentielles à ces villages reculés, les bénévoles affirment être bien équipés pour se procurer, transporter et distribuer des fournitures pour les secours en cas de catastrophe.

Après le tremblement de terre au Maroc
Après le séisme au Maroc- Photo par HAF

La fondation a lancé dans le passé une pépinière pilote à Akrich dans la province d’Al Haouz près de Marrakech. Avec l’aide financière d’Ecosia et de FENELEC, les objectifs de la pépinière d’Akrich étaient entre autres d’autonomiser les femmes lors d’ateliers et de mettre en œuvre des systèmes d’eau potable.

Il y a deux ans, des femmes de la province d’Al Haouz ont participé au 35e atelier Imagine Women’s Empowerment. Selon la Fondation, les femmes qui ont participé aux ateliers Imagine de 4 jours au cours de ces dernières années ont créé des coopératives génératrices de revenus, se sont engagées pour la première fois dans des associations de parents dans les écoles de leurs enfants, et ont participé à la planification communautaire qui a mené à des initiatives de développement durable dans les villages ruraux. Elles sont retournées à l’école, ont pris confiance en elles et ont récupéré leur propre pouvoir inhérent pour prendre les décisions adaptée à leur condition actuelle et future.

« Nous travaillons en étroite collaboration avec les habitants de la province d’Al Haouz et de la région de Marrakech-Safi depuis plus de deux décennies, et nous nous joignons aux familles agricoles de cette région pour lancer cet appel à un soutien actif. Nos cœurs et nos mains sont avec les personnes touchées par cette catastrophe, et nous partageons la douleur de ces communautés », explique la fondation dans un communiqué de presse reçu par Era Environnement.

Plus de 2000 personnes sont mortes dans le tremblement de terre. L’épicentre était dans les montagnes du Haut Atlas, à 71 km (44 miles) au sud-ouest de Marrakech. Plusieurs autres organisations non gouvernementales, bénévoles et membres de la diaspora se mobilisent pour aider les sinistrés. L’assistance internationale se dit prête à aider également. Le royaume chérifien a demandé de l’aide à l’Espagne. 86 secouristes espagnols accompagnés de chiens spécialisés dans la recherche de victimes se sont rendus au Maroc ce dimanche.

error: Content is protected !!

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer