Le Sénégal face aux défis du changement climatique

afconf2Le Gouvernement du Sénégal a mis en œuvre récemment deux programmes de gestion de l’eau et des terres pour faire face aux défis du changement climatique. Le programme de développement durable des terres a pour objectif de lutter contre la dégradation des terres, l’érosion des sols, la salinisation et l’acidification et de permettre aux paysans de mieux produire. Ce programme vient d’être validé sous l’impulsion du Premier Ministre sénégalais. « Cela permettra d’améliorer le potentiel de productivité des terres qui sont menacées par la dégradation, l’érosion, la salinisation et l’acidification, les logements et les besoins humains, » a expliqué M. Abdoulaye Baldé, Ministre de l’environnement et du développement durable du Sénégal, en marge d’un des panels de la CCDA-IV. Mais, pour M. Baldé, la recherche doit être associée systématiquement à ces programmes. Elle est « fondamentale ». La recherche a effectivement permis au Sénégal de développer des variétés de riz tolérantes au sel. « Le Sénégalais mange du riz tous les jours. Le riz est la principale denrée du Sénégal » fait-il remarquer. D’après le Ministre sénégalais, ce programme peut aussi permettre à ses citoyens de développer des variétés de céréales tels que le niebe (haricot) et le mil. Pour permettre à la population de s’adapter et pour améliorer le travail des paysans, le Sénégal a parallèlement mis en œuvre le programme de maîtrise de l’eau. « Les sénégalais n’exploitent que 10% des eaux de surface et 15% des eaux souterraines. L’agriculture sénégalaise dépend massivement de la pluviométrie. 80% des paysans, selon le ministre, produisent sous pluie. 60% de la production des activités primaires du Sénégal vient de l’agriculture, de la pêche, de l’élevage et de l’extraction minière » précise M. Baldé.

 Source: CCDA-IV October 2014- Par Houmi Ahamed-Mikidache (à Marrakech)

Author: Houmi

Based in Paris, Houmi Ahamed- Mikidache is the founder and editor in chief of Era Environnement. She manages two teams of journalists based in Africa who write on climate change and sustainable development. She is also a media trainer.

Share This Post On