Le Fonds Clim-Dév est opérationnel

afconf1Le Fonds spécial pour la lutte contre les changements climatiques est finalement opérationnel depuis le mois d’août 2014. Plébiscité par les participants de la troisième conférence sur le climat et le développement en Afrique (CCDA-3), ce fonds est le résultat d’une série de longues discussions. Annoncé à l’ouverture de la 4ème Conférence sur le Changement Climatique et le Développement en Afrique (CCDA-4), le Fonds spécial Clim-Dév doit servir à collecter, analyser et propager les informations liées au climat sur le continent. « Le thème de la conférence de cette année arrive à un moment où le fond ClimDev-Afrique est efficient et prêt à soutenir la première cohorte d’opérations, » déclare Mme Yacine Fall, la représentante de la Banque Africaine de Développement au Maroc lors de son allocution à l’ouverture de la CCDA-4. Pour l’économiste sénégalaise, la connaissance sur le climat doit être construite sur la base de sources d’information « viable, fiable et régulière » pour permettre de planifier des poli – tiques et de transformer ces informations par des actions concrètes. Face à la menace de l’impact du change – ment climatique en Afrique, les trois institutions africaines, la Commission Economique pour l’Afrique (CEA), l’Union Africaine (UA) et la Banque Africaine de développement (BAD) se sont réunis pour créer ce fonds, d’un montant de 33 millions d’euros. Il va permettre de financer des projets sur le changement climatique et la prévention des catastrophes naturelles en Afrique. Le lancement du premier appel à propositions pour des opérations innovantes financées par le Clim-Dév aura lieu prochainement, selon Mme Fall.

CCDA-IV- Octobre 2014- Par Houmi Ahamed-Mikidache

Author: Houmi

Based in Paris, Houmi Ahamed- Mikidache is the founder and editor in chief of Era Environnement. She manages two teams of journalists based in Africa who write on climate change and sustainable development. She is also a media trainer.

Share This Post On