era environnement
era environnement

DSC_0432

COP 22- Quatre projets sud-africains approuvés  par le Fonds d’Adaptation

Un programme de 2,44 millions de dollars américains pour une approche innovante permettant de répondre aux besoins locaux d’adaptation aux changements climatiques en Afrique du Sud vient d’être approuvé par le Fonds d’Adaptation.

Par Houmi Ahamed-Mikidache

Une approche innovante

Un programme de 2,44 millions de dollars américains pour une approche innovante permettant de répondre aux besoins locaux d’adaptation aux changements climatiques en Afrique du Sud vient d’être approuvé par le Fonds d’Adaptation.

En effet, quatre projets venant des agences accréditées par le Fonds d’Adaptation, la National Implementing Entity, l’Entité de mise en oeuvre nationale pour l’Afrique du Sud, l’Institut National de la Biodiversité en Afrique du Sud, la South African National Biodiversity Institute  ( SANBI), le programme de microfinancements , le Small Grants Facility,   vont permettre à des communautés locales d’avoir l’opportunité d’accéder à des ressources et de mettre en place des action locales et nationales d’adaptation.

«  Une des forces des procédés du fonds d’Adaptation c’est qu’il nous permet de répondre de manière pluridisciplinaire aux besoins des communautés dans les lieux où nous travaillons., » affirme Mandy Barnett, Directrice de Projet pour SANBI.

“Dans le programme de microfinancements , de la même façon, nous sommes intervenus en analysant la résilience aux changements climatiques ,l’agriculture intelligente, la résistance aux changements climatiques des habitations répondants aux besoins exprimés par les communautés vulnérables lors des évaluations et du processus de développement des projets,” ajoute-t-elle.  En Octobre 2015, les concepts des quatre projets ont été approuvés pour des contrats et la mise en œuvre par le Comité de Direction de SANBI.

Que ressort-il du programme de microfinancements  ?

Le programme de microfinancements  est basé  dans deux régions vulnérables aux changements climatiques en Afrique du Sud : le district de Mopani dans le Limpopo, dans le nord-est et le District de Namakwa, dans le nord du Cape, dans la partie nord-ouest du pays.

Ses ambitions : augmenter la résilience aux changements climatiques en travaillant avec les acteurs locaux. La population dans ces régions fait face à l’augmentation de la température, à des pluies intenses et variables, une sécheresse accrue et notamment des catastrophes naturelles.

D’après le Fonds d’Adaptation, la mise en application des stratégies d’adaptation à travers le programme de microfinancements va renforcer les pratiques locales et protéger les milieux ruraux des risques climatiques.

Les quatre projets approuvés par le programme de microfinancements intégrent notamment l’amélioration de la collecte des eaux et l’installation de techniques d’économie d’eau, à travers l’introduction de toilettes sèches, mais aussi soutiennent l’utilisation des terres et des ressources en eau par la coopérative Heiveild ( producteurs du thé roiboos), dans la région de Bokkeveld, à 400 kilomètre du nord de Cape Town.

Les perspectives

Etabli en 2001, le Fonds d’Adaptation sert à financer des projets et des programmes concrets d’adaptation dans les pays en voie de développement vulnérables aux changements climatiques. Ce fonds a éte mis en place sous le protocole de Kyoto. Depuis 2010, selon le conseil d’administration du Fonds, 338 millions de dollars américains ont été consacrés pour  soutenir 52 projets et programmes concrets, dans 46 pays, avec 3,57 millions de bénéficiaires directs. Mais, d’après de nombreux experts, rares  sont les pays en Afrique à accéder à ce fonds. Au mois de mai dernier , le Fonds d’Adaptation, avec l’aide du Maroc et de la Francophonie,  ont organisé au Maroc  un atelier sur la finance climatique. Objectif: comprendre les modalités de la finance climatique notamment celles du Fonds d’Adaptation. Bénéficiaires de l’atelier:  13 pays francophones d’Afrique. Le Fonds va organiser  un autre  atelier à Casablanca du 6 au 8 Septembre prochain. Autres bénéficiaires: les pays du  Moyen Orient et d’Afrique du Nord. Le Fonds organise actuellement jusqu’au 9 juin un atelier de compréhension des modalités d’accès au financement en Honduras. Deux autres ateliers sont prévus en Inde du 23 au 25 août et un séminaire international à Washington du 13 au 15 juillet.

 

 

 

Subscribe To Our Newsletter

Join our mailing list to receive the latest news and updates from our team.

You have Successfully Subscribed!

era environnement

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer