era environnement
era environnement

COP 22-Maroc :  priorités mutuelles

Par Houmi Ahamed-Mikidache

 

Mobilisation

 

Du 18 au 20 août dernier, le Ministre des Affaires étrangères du Maroc et président de la COP 22, Salaheddine Mezouar, s’est entretenu avec Richard Kinley, Secrétaire Exécutif adjoint de la Convention Cadre des Nations Unies sur les Changements Climatiques ( CNUCC). Objectifs : accélérer la ratification de l’accord de Paris, renforcer la mobilisation des acteurs non étatiques dans le cadre de l’agenda climat, et appuyer les négociations pour parvenir à des solutions concrètes au service des populations pour atteindre un développement durable.

Reuni_n COP22 et CNUCC - Rabat - 180816

Pour M. Mezzouar, ces deux jours de discussions ont été marqués par la détermination du Roi du Maroc,  Mohammed VI, de faire de la COP 22 la conférence de la mise en application de l’accord de Paris. M. Mezzouar et M. Kinley, accompagné du Directeur de communication de la CNUCC,  ont examiné, harmonisé, et peaufiné leur collaboration en vue de la conférence  à Marrakech prévue du 7 au 18 novembre prochain. M. Abdeladim Lhafi, Commissaire de la COP22,  Mme Hakima El Haité, Ministre déléguée chargée de l’environnement et championne de haut niveau pour le climat, et M.  Aziz Mekouar, Ambassadeur pour les négociations multilatérales ainsi que les chefs de pôles du comité de pilotage de la COP22 ont participé à cette réunion.

 

Le Financement : l’éternelle question

peter thomson

Le 24 août,  à New York, lors d’une réunion organisée par la Commission d’enquête de l’environnement de l’ONU et ONU Femmes ,  le  Représentant permanent des îles  Fidji auprès de l’ONU, Peter Thomson, s’est prononcé pour une mobilisation  « créative » de financements des Objectifs du Développement Durable (ODD). Il demande ainsi un travail concerté afin d’harmoniser le système financier mondial avec le développement durable.  M . Thomson rappelle qu’entre 5 et 7 milliards de dollars américains par an sont nécessaires pour la mise en œuvre des ODD. La transition écologique vers une économie bas carbone est indispensable pour  faciliter le programme de développement durable de 2030, précise-t-il. 

 

 

 

 

 

Subscribe To Our Newsletter

Join our mailing list to receive the latest news and updates from our team.

You have Successfully Subscribed!

era environnement

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer