era environnement
era environnement

45 ans après l’accessation à son indépendance, l’archipel des Comores fait face à de nombreux défis environnementaux. Les Comores possèdent une biodiversité fragile et méconnue. Era Environnement vous présente ses îles. Première découverte: Mayotte.

Par Houmi Ahamed-Mikidache

Mayotte,  101 département français d’outre-mer, une île revendiquée par les Comores depuis 1975

Photo Credit: Sea Shepherd

C’est l’île la plus ancienne de l’archipel des Comores ( environ 8 millions d’années) .  Mayotte  comprend deux îles principales, Grande Terre et Petite Terre,  et une trentaine de petits îlots parsemés dans un lagon étendu sur plus de 1 500 kilomètres carrés, d’après la préfecture de Mayotte. Toujours, selon la préfecture, l’île principale, Grande-Terre, découpée et pentue, est formée de 6 massifs érodés dont le point culminant est le Mont Bénara (660 m). Les eaux turquoises du Lagon de l’île de Mayotte sont méconnues du grand public. L’île de Mayotte est revendiquée par l’Union des Comores, depuis l’accession à son indépendance en juillet 1975. En vain.

D ‘après l’ouvrage  intitulé ” la faune terrestre de l’archipel des Comores”, dont les auteurs sont Michel Louette, Dany Meirte, et Rudy Jocqué , ouvrage écrit en  2004 en collaboration avec les Comores et la Belgique, Mayotte  compte de nombreuses forêts humides, dont la forêt du Mont Mtsapéré, la forêt du Mont Bénara, la forêt du Mont Choungui. Les animaux des forêts de Mayotte  sont le lémur de Mayotte (le Maki), et le Tenrec, qui est difficilement visible. Les oiseaux  forestiers sont nombreux:  le Pigeon des Comores, le Founingo et Drongo de Mayotte.. L’emblématique oiseau  migrateur, le  Faucon d’Eléanore se retrouve sur lîle au lagon.

L’île abrite aussi  de nombreux poissons tels que des crabes terrestres dans la mangrove de Dzoumonyé, près du village de Bouyouni à Grande Terre. Sur les arbres de la mangrove de Bouyouni, se retrouvent des reptiles tels que le gheko diurne. En 2014, le Comité français de l’IUCN a établi une liste rouge des mangroves de Mayotte pour informer les décideurs, les acteurs de l’environnement, et le grand public sur les risques encourues par les espèces et la biodiversité.  L’îlot de Pamandzi et le rocher de Dzaoudzi sont  reliés par une digue appelée le Boulevard des Crabes, et constituent Petite-Terre. D’après l’ouvrage ” La Faune terrestre de l’archipel des Comores” écrit , en collaboration avec le Centre de Recherche et de Documentation Scientifique des Comores, et le Musée Royal de l’Afrique Centrale en Belgique ,  Petite Terre est dotée d’une barrière corallienne abritant une faune et une flore spécifique, avec de nombreuses falaises issues du système volcanique des Comores. Les plages représentent le second site de ponte de Mayotte pour les tortues marines . Ces tortues imbriquées notamment sont menacées.

Avec ses 1100 km2 et la richesse de sa biodiversité, le  lagon de Mayotte est le premier en outre-mer. Il est décrété Parc Naturel Marin depuis 2010, le second en France. Ces eaux turquoises accueillent 760 espèces de poissons différents, 22 espèces de mammifères marins soit ¼ de la diversité mondiale, des baleines à bosse, des dauphins, des dugongs et deux types marines ( la tortue imbriquée et la tortue verte). Mes ces tortues sont menacées.

Depuis 2017, l’Organisation Non Gouvernementale Sea Shepherd France lutte contre le braconnage à Mayotte. Des équipes de bénévoles ont mené plus d’un millier de patrouilles et protéger des centaines de tortues. Lors de la journée Mondiale des Océans, le 8 juin dernier, Sea Shepherd a  lancé une  série de récompenses pour aider les autorités :  5000 euros  pour retrouver les commanditaires du braconnage, 2000 euros pour les tueurs de tortues et  1000 euros pour les consommateurs de chair de tortues.

D’après la préfecture de Mayotte, le chef-lieu administratif est situé à Dzaoudzi, mais l’activité économique est concentrée autour de Mamoudzou, en Grande-Terre. Petite-Terre et Mamoudzou sont les zones les plus urbanisées et marquée  par des demeures précaires ( maisons en tôles notamment). Mayotte possède un relief moins accentué du fait de l’érosion et de l’enfoncement de son plateau, souligne le site internet de la préfecture de Mayotte.

Face à une biodiversité fragile et méconnue, le Centre National de Recherche Scientifique ( CNRS) et le Centre Universitaire de Formation et de Recherche ( CUFR) de Mayotte ont lancé le 29 juin 2020 une recherche de 4 ans sur toutes les  composantes des socio-écosystèmes insulaires de l’île. Son objectif: évaluer sa richesse, son fonctionnement et sa résilience face aux changements rapides  (avec notamment l’apparition récente d’un volcan sous-marin). Pour comprendre  les risques météo-marins et sanitaires importants dans ce milieu insulaire, le CNRS et le CUFR vont  créer  un site d’étude en écologie globale. Les chercheurs pourront ainsi analyser les capacités d’adaptation des socio-écosytèmes insulaires et mieux comprendre la transmission des maladies épidémiques sur l’île,  à travers des scénarios d’évolution des socio-écosystèmes et  en tenant compte des  pressions locales.

Vue en ULM de la mangrove de la baie de Bouéni à Mayotte. Entre le lagon et le littoral urbanisé et cultivé, la mangrove est soumise à une forte pression anthropique. Agissant comme une zone tampon protectrice, elle retient en partie les rejets d’eaux usées et les sédiments. L’objectif de la mission est de caractériser les capacités de bioépuration d’une mangrove recevant, en conditions contrôlées, des eaux usées domestiques. UMR5245 LABORATOIRE ECOLOGIE FONCTIONNELLE ET ENVIRONNEMENT 20150001_0189- Credit Photo: CNRS

Lire aussi

“Mayotte est un trésor de biodiversité”- Lamya Essemlali ( Sea Shepherd France)

 

Subscribe To Our Newsletter

Join our mailing list to receive the latest news and updates from our team.

You have Successfully Subscribed!

era environnement

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer