UN Climate Change Secretariat published an overview of the Katowice Climate Package
Fév19

UN Climate Change Secretariat published an overview of the Katowice Climate Package

                                UN Climate Change Secretariat published an overview of the Katowice Climate Package The secretariat of UN Climate Change has published an overview of the Katowice Climate Package, adopted at the UN Climate Change Conference COP24 in Katowice last December. Report by ERA ENVIRONNEMENT with UNFCCC The package constitutes the guidelines for the implementation of the Paris Climate Change Agreement. The guidelines establish an effective international system for promoting and tracking progress while empowering countries to build national systems for implementing the agreement. “The Katowice outcome is a breakthrough that all governments can be proud of! It strengthens the Paris Agreement and it opens the doors for the implementation of climate action across the globe,” Patricia Espinosa, the UN’s Climate Chief, underlined. For the UN Climate Secretariat, the guidelines respect the different capabilities and socio-economic realities of each country while providing the foundation for ever-increasing ambition with respect to climate action. The Katowice outcome is a complex package, achieved through in-depth technical discussions and political compromise and containing operational guidance on: the information about domestic mitigation and other climate goals and activities that governments will provide in their Nationally Determined Contributions (NDCs); how to communicate about efforts to adapt to climate impacts; the rules for functioning of the Transparency Framework, which will show to the world what countries are doing about climate change; establishment of a committee to facilitate implementation of the Paris Agreement and promote compliance with the obligations undertaken under the Agreement; how to conduct the Global Stocktake of overall progress towards the aims of the Paris Agreement; how to assess progress on the development and transfer of technology; how to provide advance information on financial support to developing countries and the process for establishing new targets on finance from 2025 onwards.  ...

Read More
The One Planet Summit will be  held in Nairobi
Fév18

The One Planet Summit will be  held in Nairobi

The One Planet Summit will  be held in Nairobi     The third edition of the One Planet Summit will be held in Nairobi ( Kenya) on the 14th of March. This event will start before the opening of the high-level segment of UNEA-A, the General Assembly of UN Environment. For the organizers of the One Planet Summit, this event will therefore highlight the challenges and opportunities of Africa in the fight against climate change . Explanations. By ERA ENVIRONNEMENT   The commitments During the last edition  of the One Planet Summit held in Washington on September 2018, Spain, Canada, the UK announced that they will join the Carbon Neutrality Coalition by 2050. This Carbon Neutrality Coalition gathers 19 countries in the world willing to commit long term strategies in order to achieve the Paris Agreement’s collective’s goal by linking economy and ecology interests. This coalition will act on sectors such as transportation, energy, agriculture and land use. But it will also promote technological innovations towards emission-reduction projects. The Former Mayor of New york and CEO of Bloomberg, Michael Bloomberg announced that he will help convene a Wall Street Network on Sustainable Finance to encourage more climate-friendly and sustainable finance innovation across the U.S. capital markets. The Wall Street Network is the latest addition to a growing roster of ‘Financial Centers for Sustainability,’ including the City of London’s Green Finance Initiative, the Paris-based Finance for Tomorrow Initiative, and over fifteen other related initiatives from China to Germany to Morocco and beyond. The Global Covenant of Mayors for Climate and Energy, the largest international alliance of city leaders and their networks committed to raising the global ambition for climate action with a partnership with Google and Blomberg Philanthropies. This partnership will help cities with critical information about their environmental data and it will give new tools that will empower them in transports, construction, air quality. 10 000 cities will therefore have access to online data to help them to implement ambitious action plans. The Global Convenant of Mayors will establish a program of research and innovation known as “Innovate4Cities”. This program wants to integrate cities’ implementation priorities into national, academic and private sector research, innovation and development portfolios and accelerates their abilities to meet their climate commitments. The World Bank Group committed to invest $1 billion to accelerate the deployment of battery storage in developing countries. The initiative is expected to leverage another $4 billion in concessional funding and private sector investments, and result in 17.5 gigawatt-hours of new battery storage capacity by 2025 – more than triple the 4-5 GWh currently installed in all developing countries. The goal is to catalyze new markets for battery...

Read More
Le One Planet Summit se réunira à Nairobi
Fév11

Le One Planet Summit se réunira à Nairobi

Le One Planet Summit se réunira  à Nairobi   La troisième édition du One Planet Summit aura lieu à Nairobi au Kenya le 14 mars prochain. Son objectif: poursuivre l’accélération de la mise en oeuvre de l’Accord de Paris. Explications. Par la rédaction Les engagements Le 14 Mars prochain aura lieu la troisième édition du One Planet Summit à Nairobi au Kenya. L’Afrique n’émet que 4% de gaz à effet de serre, mais elle est pourtant en première ligne des conséquences du réchauffement planétaire. Cette troisième édition permettra d’accélérer la mise en oeuvre de l’accord de Paris, tant sur le plan économique qu’écologique. Lors de la seconde édition du One Planet Summit au mois de Septembre 2018, l’Espagne a annoncé qu’elle rejoindrait la Coalition Neutralité Carbone d’ici 2050. Cette coalition regroupe 19 pays dans le monde voulant  mettre en place des stratégies de long terme pour limiter les émissions de gaz à effet de serre avec pour  ambitions de lier les intérêts économiques aux intérêts écologiques dans le domaine des transports, de l’énergie et de l’utilisation des sols. Au niveau des nouvelles technologies de l’information, le moteur de recherche Google, en collaboration avec Bloomberg Philanthropies et le Global Convenant of Mayors établiera un programme de recherche qui fournira à près de 10 000 villes du monde des données en ligne pour  aider à créer et à mettre en oeuvre d’ambitieux plans d’action. De fait, Google développera des outils et des connaissances permettant aux villes d’accéder à des informations sur des domaines tels que les transports, les bâtiments, la qualité de l’air. Quant au Global Convenant of Mayors, il établira un programme de recherche et d’innovation pour les villes appelées ” Innovate4Cities”.  Son action: développer un soutien local pour engager des actions de lutte contre le réchauffement climatique. Le Groupe de la Banque mondiale s’est engagé à investir 1 milliard de dollars pour accélérer le déploiement de batteries de stockage de l’énergie dans les pays en développement. L’initiative devrait mobiliser 4 milliards de dollars supplémentaires de financements à taux préférentiels et d’investissements privés et devrait se traduire par une nouvelle capacité de stockage de 17,5 GWh d’ici 2025 – plus du triple des 4-5 GWh actuellement installés dans tous les pays en développement. Sa finalité: catalyser de nouveaux marchés pour le déploiement de batteries destinés à des réseaux énergétiques avancés afin d’aider les pays en développement à élargir leur accès à l’électricité, améliorer la résilience des réseaux et passer à une nouvelle génération de technologie énergétique. A la demande du Secrétaire Général des Nations Unies, António Guterres, le président de la République Française, Emmanuel Macron et le Premier ministre de Jamaïque Andrew Holness sont  les chefs de file sur la finance...

Read More
Développement durable- Afrique: C’est parti!
Jan09

Développement durable- Afrique: C’est parti!

  Meilleurs voeux 2019. Vous avez peut-être pensé  que nous avons disparu de la circulation. Nous ne diffusons plus de nouvelles depuis le mois de novembre. J’ai décidé de quitter la France et travaille dorénavant aux Comores. Un défi et des opportunités pour Era Environnement. Nous continuerons à vous informer sur les questions liées au développement durable et aux changements climatiques. La fin d’année 2018 fut une année riche en informations sur la ville durable et sur l’économie bleue. Afin de vous aider à mieux nous suivre en Afrique, nous avons décidé de publier un florilège: toutes les interviews d’experts que nous avons rencontrés au Kenya et au Maroc lors des conférences sur la ville durable en Afrique et sur l’économie bleue. Nous espérons  que vous apprécierez. Bien entendu, nous vous informerons de l’actualité environnementale aux Comores et en Afrique. A très vite Houmi...

Read More
Africités: Les villes malgaches  pour le partage de connaissances
Nov20

Africités: Les villes malgaches pour le partage de connaissances

  Africités: Les villes malgaches pour le partage de connaissances Le Sommet Africités s’est ouvert ce matin à Marrakech ( Maroc) avec de nombreuses espérances exprimées par certaines collectivités territoriales. Une des principales demandes : l’information sur les stratégies des villes sur la lutte contre les changements climatiques. Era Environnement  s’est immiscé dans la salle plénière. Rencontres.   “A Madagascar, les villes sont les plus gros consommateurs de bois de chauffe et nous ne pouvons pas continuer de la sorte” , tels sont les propos de Mokhtar Salim Andriantomanga, Maire de la ville de  Majunga, situé au nord ouest de Madagascar.   Pour Jean-Luc Désiré Djavojozara,  Maire de la ville de Diego Suarez, au nord de Madagascar , il est nécessaire de sensibiliser perpétuellement la jeunesse sur les problématiques des changements climatiques. La sensibilisation au niveau local fait d’ailleurs partie, souligne-t-il,  de la stratégie de lutte contre les changements climatiques de son pays.   Les deux maires sont par ailleurs convaincus qu’une coopération sud-sud en terme d’échanges et de partages de bonnes pratiques est la solution. Ecoutez.       Entretiens   Propos recueillis par Houmi Ahamed-Mikidache Publié le 20 novembre...

Read More
Villes durables: les villes africaines veulent montrer l’exemple (1)
Nov01

Villes durables: les villes africaines veulent montrer l’exemple (1)

Villes durables: les villes africaines veulent montrer l’exemple (1)  Les villes africaines, soutenues par la Convention des Maires pour l’Afrique, subsaharienne affichent une ferme volonté de mettre en œuvre des stratégies de développement sobres en carbone. Démonstration. Par Houmi Ahamed-Mikidache   Le Contexte Depuis la tenue de la Conférence des Nations Unies sur le Climat à Paris en 2015,   les villes africaines   sont aidées par la Convention des Maires pour l’Afrique subsaharienne (CoM SSA) domiciliée au siège de Cités et Gouvernements Locaux Unis d’ Afrique ( CGLU-Afrique) au Ghana. Présentée en  2015 en marge des travaux de  la Conférence des Nations Unies sur le Climat, la Convention des Maires pour l’Afrique subsaharienne  est une initiative financée par l’Union Européenne pour soutenir les villes africaines   dans la lutte contre le changement climatique par l’accès notamment aux énergies propres .La CoMSSA s’est inspirée du succès de la «  Convention des Maires d’Europe », réunissant 6700 municipalités dans la lutte contre le réchauffement climatique. A ce jour, 13 villes francophones, anglophones et lusophone font l’objet d’une attention particulière.  Ce sont des villes pilotes. Les Communes de Zou ( Bénin), de Bouaké ( Côte d’Ivoire), de Nouakchott ( Mauritanie), de Monrovia ( Liberia), Dakar et Pikine ( Sénégal), Tsévié ( Togo), Yaoundé III et Yaoundé IV (Cameroun), Lumbubashi (RDC), Kampala ( Ouganda), Bissau ( Guinée Bissau) sont soutenues financièrement par l’Union Européenne pour des projets liés au renforcement de capacités, et à la réalisation d’action d’accès à l’énergie propre et durable. Dans certaines  villes pilotes telles que, Tsévié  ou Nouakchott ou les communes de ZOU,  il est prévu l’installation de panneaux solaires ou mini-centrales solaires pour l’éclairage public, les ménages et les infrastructures sociales de base. Après plusieurs ateliers à Pikine et à Dakar, les villes sénégalaises  envisagent la mise en œuvre des projets pilotes d’efficacité énergétique. La capitale sénégalaise est sur le point de construire un service hospitalier avec des matériaux locaux pour une meilleure performance énergétique. Autre action à Dakar : une plateforme d’échange et d’apprentissage intitulée « DACKCLIM »  , représentée par différentes classes sociales accompagnent la ville sur les enjeux  de développement durable ( gestion des déchets…). Le PLANERZOU Seule intercommunalité choisie par la Convention des Maires pour l’Afrique Subsaharienne, le département de Zou au Bénin en Afrique l’Ouest  bénéficie d’un projet d’appui à l’élaboration et à la mise en cohérence des outils de planification énergétique durable financé par l’Union Européenne :  le PLANERZOU. Le  département de Zou est composé de 9 communes  situées  au centre du Bénin ( Abomey, Agbangninzoun, Bohicon,   Cové, Djidja, Ouinhi, Zagnanado,  Za-Kpota, et Zogbodomey ). Depuis 2017, le PLANERZOU s’étale sur 30 mois. Son objectif : favoriser l’utilisation des énergies renouvelables par...

Read More