Gestion des déchets aux Comores: Vers une solution durable
Jan24

Gestion des déchets aux Comores: Vers une solution durable

Gestion des déchets aux Comores: Vers une solution durable   Analyse  par la rédaction aux Comores publié prochainement    ...

Read More
Développement durable- Afrique: C’est parti!
Jan09

Développement durable- Afrique: C’est parti!

  Meilleurs voeux 2019. Vous avez peut-être pensé  que nous avons disparu de la circulation. Nous ne diffusons plus de nouvelles depuis le mois de novembre. J’ai décidé de quitter la France et travaille dorénavant aux Comores. Un défi et des opportunités pour Era Environnement. Nous continuerons à vous informer sur les questions liées au développement durable et aux changements climatiques. La fin d’année 2018 fut une année riche en informations sur la ville durable et sur l’économie bleue. Afin de vous aider à mieux nous suivre en Afrique, nous avons décidé de publier un florilège: toutes les interviews d’experts que nous avons rencontrés au Kenya et au Maroc lors des conférences sur la ville durable en Afrique et sur l’économie bleue. Nous espérons  que vous apprécierez. Bien entendu, nous vous informerons de l’actualité environnementale aux Comores et en Afrique. A très vite Houmi...

Read More
Déclaration Ministérielle Francophone de Katowice sur la lutte contre les changements climatiques
Déc10

Déclaration Ministérielle Francophone de Katowice sur la lutte contre les changements climatiques

Déclaration Ministérielle Francophone de Katowice sur la lutte contre les changements climatiques – 10 Décembre 2018 Nous, Ministres et Chefs de délégations représentant les États et gouvernements  ayant le français en partage, affirmons que les changements climatiques constituent l’un des enjeux majeurs  du  XXIème  siècle, et  que  notre  participation   concertée  à  la 24ème Conférence des Nations Unies sur le climat de Katowice, en Pologne (CdP24) peut  contribuer  à  renforcer  la mise en œuvre des objectifs de l’Accord de Paris dans nos pays respectifs et au niveau international.   Considérant la Déclaration du XVIIème Sommet des chefs d’État et de gouvernement des pays ayant le français en partage qui s’est tenu à Erevan (Arménie), les 11-12 octobre 2018; Notant que l’impact des changements climatiques pose des défis supplémentaires aux membres de la Francophonie en matière de lutte contre l’érosion côtière, de gestion responsable  et  durable des  forêts,  de sécurité  alimentaire  et   d’accès  à   l’eau   potable  et  aux   services d’assainissement de base, comme établi par le dernier rapport du GIEC sur les impacts existants avec une hausse de température de 1,5°C; Réaffirmant notre appui à la mise en œuvre de l’Accord de Paris et notre détermination  à aboutir à un accord international sur les règles de mise en œuvre de l’accord, accessible aux pays en développement et favorable à un développement équitable durable; Conscients de l’importance de la concertation francophone dans les négociations multilatérales et désireux de jouer un rôle mobilisateur auprès des grandes économies afin que des engagements significatifs soient pris pour réduire la croissance mondiale des  émissions  de  gaz  à  effet  de  serre suivant les recommandations du GIEC; Affirmant que tous les pays doivent assumer leur juste part conformément  aux  principes  inscrits  dans  la Convention  et  l’Accord de Paris, d’équité, de responsabilités communes mais différenciées, et des capacités respectives;   Conformément  aux engagements  du Sommet d’Erevan dans ces paragraphes 48, 49 et 50,  nous réaffirmons  notre volonté de: Mobiliser tous nos atouts politiques pour la ratification des instruments internationaux de la Convention dont l’Accord de Paris, et l’amendement de Doha sur la deuxième période d’engagement du Protocole de Kyoto; Saisir et d`exploiter  toutes  les opportunités  techniques  et financières  offertes  par la communauté des partenaires au développement, notamment francophones (solidarité), pour accompagner et assister les pays en développement pour la mise en œuvre des CDN, pour la mise en œuvre des politiques  de développement durable par la formulation de projets/programmes d`adaptation et d`atténuation, prenant en charge la problématique du genre; Nous mobiliser pour veiller au renflouement des fonds climatiques définis par la Convention et l’Accord de Paris, notamment le Fonds pour l’Environnement Mondial (FEM), le Fonds d’Adaptation (FA) et le Fonds Vert Climat...

Read More
Nairobi : Première conférence internationale sur l’Economie Bleue
Nov26

Nairobi : Première conférence internationale sur l’Economie Bleue

Nairobi : Première conférence internationale sur l’Economie Bleue     Le  Kenya, le Canada et le Japon   accueille  à Nairobi, capitale du Kenya,  la première conférence internationale sur l’Economie Bleue durable. Objectif : Exploiter le potentiel des océans, des mers, lacs et rivières pour améliorer les vies des femmes et des jeunes, et des autochtones vivant notamment dans les pays  en voie de développement. Autre ambitions : Mettre en avant  les dernières innovations scientifiques, et meilleures pratiques de conservation des eaux pour le bien être des générations futures et s’engager à agir concrètement avec des actions pratiques permettant une transition mondiale vers une économie bleue durable. Pas facile.  Le concept d’économie bleue  regroupe des activités commerciales  liées à la mer, aux océans, aux lacs, aux rivières. Avec un risque : les changements climatiques et la destruction de l’environnement par les hommes. Comment obtenir une économie bleue durable ? Le comté de  Homa Bay, situé dans la province de Nyanza,  l’une des sept provinces du Kenya est  connu pour son Port de Pêche. Pour Hamilton Orata, Vice-gouverneur , présent avant l’ouverture de la conférence, Homa Bay a un énorme potentiel de développement, mais doit faire face aux conséquences des changements climatiques,  prendre en considération ses voisins et sensibiliser la population. Le Comté détient 60% du Lac Victoria et partage ses eaux  avec avec l’Ouganda et la Tanzanie. Entretien.   Comment votre population, notamment les femmes comprennent l’économie Bleue ? Ma population vit de l’Economie Bleue depuis toujours et c’est très important pour nous. Même si elle ne comprend pas tout ce qui implique l’économie bleue.  Les hommes  pêche et les femmes s’occupent de la vente. Elles ne vont jamais pêcher, par contre. Elles se chargent uniquement du commerce. Nous avons une population de 1,2 millions de personnes et la plupart d’entre elle, vivant autour du Lac, dépend de ses ressources. Qu’attendez-vous de cette conférence? Nous voulons que la pêche  soit perçue comme une valeur ajoutée au développement économique de notre comté. Nous sommes une autorité locale, mais nous dépendons largement de l’Etat Central.  Nous voulons  utiliser nos ressources en profondeur  en tenant compte des changements climatiques. Avec les changements climatiques, nos pratiques traditionnelles sont remises en cause: la météo traditionnelle n’est plus fiable et ne permet plus de gérer les cultures vivrières . Le rythme de pluies est différent.  Il y a aussi de nombreux déchets  dans le lac et c’est un réel défi auquel nous devons prêter attention. L’érosion est de plus en plus importante. Ce que nous vivons est grave et les trois pays doivent travailler ensemble pour obtenir une économie bleue durable.  Nous n’avons pas utilisé le lac Victoria à son niveau optimal....

Read More
Africities-Monrovia City Mayor: “I am an inspiration for young people”
Nov22

Africities-Monrovia City Mayor: “I am an inspiration for young people”

Africities-Monrovia City Mayor: “I am an inspiration for young people”     Jefferson Koijee, City Mayor of Monrovia ( Liberia) is in Marrakech for Africities Summit. Mayor of Monrovia since February 2018, he  was selected recently by a program of  the European Union as an ambassador of the fight against climate change. His town was selected as one the 13 towns which will be supported financialy by the European Union for projects related to Energy.  As a former activist and a young political leader, he  is also helping the youth in his town to understand the food security challenges and solutions. Listen to the interview. By Houmi Ahamed-Mikidache       JeffersonKoijee...

Read More
Africités: Les villes malgaches  pour le partage de connaissances
Nov20

Africités: Les villes malgaches pour le partage de connaissances

  Africités: Les villes malgaches pour le partage de connaissances Le Sommet Africités s’est ouvert ce matin à Marrakech ( Maroc) avec de nombreuses espérances exprimées par certaines collectivités territoriales. Une des principales demandes : l’information sur les stratégies des villes sur la lutte contre les changements climatiques. Era Environnement  s’est immiscé dans la salle plénière. Rencontres.   “A Madagascar, les villes sont les plus gros consommateurs de bois de chauffe et nous ne pouvons pas continuer de la sorte” , tels sont les propos de Mokhtar Salim Andriantomanga, Maire de la ville de  Majunga, situé au nord ouest de Madagascar.   Pour Jean-Luc Désiré Djavojozara,  Maire de la ville de Diego Suarez, au nord de Madagascar , il est nécessaire de sensibiliser perpétuellement la jeunesse sur les problématiques des changements climatiques. La sensibilisation au niveau local fait d’ailleurs partie, souligne-t-il,  de la stratégie de lutte contre les changements climatiques de son pays.   Les deux maires sont par ailleurs convaincus qu’une coopération sud-sud en terme d’échanges et de partages de bonnes pratiques est la solution. Ecoutez.       Entretiens   Propos recueillis par Houmi Ahamed-Mikidache Publié le 20 novembre...

Read More