GCF’s board   approved 13 new partners
Mar14

GCF’s board approved 13 new partners

The  board of the Green Climate Fund ( GCF)   approved 13 new partners , last week, during a two day meeting in Songdo, South Korea.  Greening their portfolios These 13 institutions are partly governments, international organizations,  and there are also private  banks such as Credit Agricole and HSBC. Prior to the Board’s twelfth meeting, 170 civil societies raised objection to the approval of these banks.  Civil societies criticised these banks for being involved in mismanagement scandals, and for   investing largely in fossil fuels. For the GCF,  the partnership with the banks and others institutions  means that they will demonstrate  that they are committed to greening their portfolios. The newly approved institutions  are: Agency for Agricultural Development of Morocco (ADA); Ministry of Finance and Economic Cooperation of the Federal Republic of Ethiopia (MOFEC); National Environment Management Authority of Kenya (NEMA); Development Bank of Southern Africa (DBSA); Credit Agricole Corporate and Investment Bank (Crédit Agricole CIB); HSBC Holdings plc and its subsidiaries (HSBC); African Development Bank (AfDB); European Investment Bank (EIB); International Finance Corporation (IFC); Unidad Para el Cambio Rural from Argentina (Unit for Rural Change – UCAR); International Union for Conservation of Nature (IUCN); World Food Programme (WFP); and World Meteorological Organization (WMO). GCF’s first strategic plan 33 entities are now authorized to partner with GCF and implement its projects and programmes. With $10.3 billion,  GCF’s current pipeline includes 22 private and public projects with a total value of over USD 5 billion. In the meeting in South Corea, the board adopted a first strategic plan, which sets out GCF’s vision, operational priorities, and an action plan to be implemented by 2018. This strategic plan aims to scale the fund resources in an ambitious and country driver manner. “We have adopted the strategies and policies we urgently needed to evaluate existing funding proposals,” says, in a GCF press release, Zaheer Fakir, Co-Chair from South Africa. During the board meeting in South Corea, procedural decisions were taken to boost the Secretariat’s staffing from its current 56 permanent staff to 100 by the end of 2016, and 140 by the end of 2017.   The Board approved also an  USD 1.5 million for Rwanda as the first grant under the Fund’s Project Preparation Facility (PPF), an innovative instrument to support developing countries to generate high-quality projects, according to the GCF press release . It has also been announced that 13 countries under the Fund’s readiness and preparatory support programme will receive USD 11.2 million, following a grant agreement formerly signed with these countries. During the meeting, the United States informed the Board that it completed arrangements to transfer USD 500 million to the GCF as...

Read More
Fonds vert pour le climat – Hela Cheikhrouhou : “L’Afrique n’a pas été bien servie jusqu’ici par les finances climatiques”
Avr16

Fonds vert pour le climat – Hela Cheikhrouhou : “L’Afrique n’a pas été bien servie jusqu’ici par les finances climatiques”

INTERVIEW. La directrice du Fonds vert pour le climat a répondu aux questions du Point Afrique sur les financements possibles avec sa structure. Par Houmi Ahamed-Mikidache Ancienne responsable du département Énergie, Environnement et Changement climatique à la BAD, Hela Cheikhrouhou est directrice du Fonds vert depuis 2013. Elle se rend à Bamako afin de sensibiliser les ministres des Finances de la zone franc réunis dans la capitale malienne. Le Point Afrique : La communauté internationale s’est engagée à Lima, lors de la Conférence sur le climat. Six mois après, les États ont-ils tenu leurs promesses ? Hela Cheikhrouhou : Le Fonds vert a entamé son processus de mobilisation des ressources à partir du mois de juin 2014. Dans un laps de temps extrêmement court, nous avons reçu des promesses de l’ordre de 10 milliards de dollars environ [à Lima]. Ces promesses-là n’ont pas été encore converties en accord de contribution, du moins pour la plus grande partie. Toutefois, l’objectif est que près de la moitié de ces promesses soient converties en accord de contribution, dans les quelques semaines qui viennent. Quel est le principal défi du Fonds vert pour le climat ? Notre mandat est extrêmement ambitieux et difficile à remplir. Il s’agit de promouvoir un changement de paradigme, par les pays en voie de développement, pour passer vers un développement durable faible en carbone et résilient aux effets du changement climatique. Les études scientifiques et les autres analyses indiquent que grosso modo près de 500 milliards de dollars par an doivent être investis par les pays en voie de développement dans le monde comme investissement additionnel pour transformer leurs économies. Vis-à-vis de cette donne, les 10 milliards du Fonds vert pour une période de 4 ans, ça nous donne à peu près 2 milliards et demi par an à investir. Notre principal défi est d’utiliser ces ressources, qui sont limitées de la manière la plus innovante pour pouvoir amener d’autres participants à nos côtés dans ces investissements. D’après un expert de la finance climatique, la Banque mondiale a élu domicile près de vos locaux. Y a-t-il une pression particulière de cette institution sur le Fonds vert ? Le bureau de la Banque mondiale, basé en Corée du Sud, est un bureau de représentation de la Banque pour servir le gouvernement de la Corée et la sous-région Asie pour des activités de connaissance de la Banque mondiale. Le bureau qui est ici n’a aucune relation particulière avec le Fonds vert pour le climat. Par ailleurs, la Banque mondiale, basée à Washington, nous sert d’intermédiaire. La Banque mondiale est le banquier du Fonds vert. Mais, il n’y a aucune contrainte particulière liée...

Read More

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer