Afrique-Partenariat-Climat: “Il faut gérer les questions liées  à l’inclusivité,  l’équité,  l’ouverture, la transparence”-Seyni Nafo
Avr25

Afrique-Partenariat-Climat: “Il faut gérer les questions liées à l’inclusivité, l’équité, l’ouverture, la transparence”-Seyni Nafo

Afrique-Partenariat-Climat: “Il faut gérer les questions liées  à l’inclusivité,  l’équité,  l’ouverture, la transparence”- Seyni Nafo Seyni Nafo, diplomate malien et  président du groupe africain à la Convention Cadre des Nations Unies sur les Changements Climatiques décrypte les différentes relations entre entre l’Afrique et ses différents partenaires. La France est un maillon indispensable,  selon lui. A quelques jours des prochaines négociations à Bonn (Allemagne), en amont de la COP 23 prévue au mois de novembre prochain,  le diplomate malien  décrit les différentes actions du groupe africain et les perspectives du continent au niveau global.   Propos recueillis par Houmi Ahamed-Mikidache 25-04-2017 Concrètement, depuis la COP 22 , où  en êtes –vous dans la mise en place des actions de l’initiative pour l’accès à l’énergie en Afrique ? Il y a quelques mois, le président de la Guinée-Conakry, Alpha Condé, présidant le conseil d’administration de cette initiative et président de l’Union Africaine,  a envoyé une correspondance à tous les chefs d’Etat africains pour leur demander de faire parvenir leurs projets prioritaires, disposant d’études de faisabilité  et en recherche de financement partiel. Il a envoyé une seconde lettre aux membres du conseil afin que chaque membre désigne deux experts. En fait,  le conseil d’administration est un conseil  africain de sept africains des régions du nord, de l’ ouest, de l’ est,  et du sud avec en plus  le président de la Banque Africaine de Développement et celui de l’Union Africaine, avec en plus deux membres non régionaux, l’Union Européenne et la France, au nom de l’ensemble des partenaires qui se sont engagés à Paris. Il devrait y avoir, en tout,  18 experts  (deux experts par représentant) ,  chargés d’adopter les éléments techniques, les règles de procédures, les critères de sélection,  et de commencer à prioriser le pipeline de projets. Nous sommes en ce moment dans une phase opérationnelle. Comment va le groupe africain ? Est-il prêt à faire face à la demande des pays ? Le groupe Africain est aujourd’hui assez bien structuré. La décision de  l’Union Africaine de créer trois commissions prouve que l’Afrique est bien structurée. Cette commission est dirigée par les  chefs d’Etat eux-même. Il  y a quelques semaines, j’étais à Rabat. J’ai rencontré le président du Niger, Mahamadou Issouphou qui préside la commission sur le sahel. “Il a pris  à bras le corps la réflexion”. Nous avons travaillé à l’élaboration d’une feuille de route. Le président Denis Sassou Nguesso a tenu, il y a quelques semaines,  une réunion sur  la création d’un fonds bleu dans le bassin du Congo. Le président Condé, lui, est en charge de l’accès aux énergies renouvelables. Il y a des résultats assez probants. Il y...

Read More
COP 22 : Préparation de la participation du Bénin
Nov05

COP 22 : Préparation de la participation du Bénin

COP 22 : Préparation de la participation du Bénin  En prélude à la COP 22, le comité national en charge des changements climatiques au Bénin uniformise ses actions. La semaine dernière, scientifiques, négociateurs béninois et acteurs de la société civile se sont réunis à huis clos. Objet principal de leurs discussions : l’unité africaine. Par Hippolyte Agossou En prélude à la COP 22, le comité national en charge des changements climatiques au Bénin uniformise ses actions. La semaine dernière, scientifique, négociateurs béninois et acteurs de la société civile se sont réunis à huis clos. Objet principal de leurs discussions : l’unité africaine. En  2015, 81 milliards de dollars  ont été mobilisés pour des projets financés par les six plus grandes banques multilatérales de développement, selon un rapport présenté par la Banque Mondiale . L’Afrique ne bénéficie  que de 9% de ce  montant, précise le rapport. Les projets africains sont jugés non ” bancables”, soulignent les experts. La COP 22,  toujours selon  les experts, devrait permettre au continent d’obtenir plus de fonds et une autre approche pour lutter contre les changements climatiques. Autres priorités: l’action. ” Nous allons rappeler aux décideurs ces différentes décisions  prises[ lors de la COP 21] pour que l’action accompagne les décisions,” explique, dans le reportage ci-dessous,  Christian Hounkannou, acteur de la société civile du Bénin....

Read More
Pré-COP 22 : Ce qu’il faut retenir
Oct19

Pré-COP 22 : Ce qu’il faut retenir

  Pré-COP 22 : Ce qu’il faut retenir La Pré-COP 22 s’est terminée ce soir avec de nombreuses attentes et ambitions . Les phrases clés.   Par Houmi  Ahamed-Mikidache   Salaheddine Mezouar, Ministre des Affaires Etrangères du Maroc et Président de la COP 22.   « J’ai à coeur de faire de cette COP une COP nouvelle, délibérément orientée vers l’action et la mobilisation des acteurs non étatiques mais également une COP plaçant le développement ambitieux mais durable au coeur de tous les débats, notamment pour les pays du Sud »,   « Il est également question d’encourager les Parties à annoncer, à l’occasion de la COP22, la mise en oeuvre rapide de leurs Contributions Déterminées au niveau National (CDNs), et éventuellement un rehaussement de leurs ambitions. »     Ségolène Royal, Ministre de l’environnement et présidente de la COP 21   « Tous les éléments sont en place pour une COP22 réussie à Marrakech . »     Patricia Espinosa, Secrétaire exécutive de la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques (CCNUCC)     « Conclusions de la Pré-COP à Marrakech :  une réunion préparatoire  ministérielle fructueuse qui augure que la COP 22 sera un succès »   Hakima El Haité, championne de haut niveau pour le climat et ministre déléguée en charge de l’environnement du Maroc   « Nous allons établir une nouvelle approche pour renforcer l’implication de la société civile »   Laurence Tubiana, , ambassadrice de la COP21 et championne de haut niveau pour le climat pour la France.   « Excellente réunion ministérielle avant avant la COP22.  État de grâce continue après Paris : débats tournés vers l’action et la coopération »     Déclaration des ministres lors de la 23 réunion des BASIC ( Brésil, Afrique du Sud, Inde, Chine), avec la présence notamment  d’Edna Molewa, ministre de l’Environnement d’Afrique du Sud   « Les pays développés devraient fournir des ressources financières, le développement et le transfert technologique et un soutien pour le renforcement des capacités aux pays en développement pour leur mise en œuvre efficace et leurs actions ambitieuses dans le cadre de l’Accord de Paris »          ...

Read More
La finance climatique: Fondamentale pour la COP 22
Oct14

La finance climatique: Fondamentale pour la COP 22

La finance climatique: Fondamentale pour la COP 22 Par Houmi Ahamed-Mikidache Accord de Paris « Je veux que la question de la mise en place des financements soit réglée  avant  l’ouverture de la COP 22 ». Pas facile. Mais c’est le souhait exprimé par la présidente de la COP 21, et la ministre française de l’environnement,  Ségolène Royale, il y a une semaine, lors d’une conférence de presse sur l’entrée en vigueur de l’Accord de Paris. L’accord de Paris entrera en vigueur  le 4 novembre prochain. Les deux seuils nécessaires ont été franchis :  celui des 55% des émissions mondiales de gaz à effet de serre couvertes par les Parties et celui des 55 pays. « Si nous avons pu passer les seuils requis si rapidement, c’est parce que les plus importants émetteurs de la planète, notamment les États-Unis, la Chine, l’Inde ainsi qu’un certain nombre d’États membres de l’UE, ont reconnu le besoin de prolonger l’élan de Paris en se rassemblant pour mettre en vigueur cet accord le plus tôt possible, » explique le Secrétaire d’Etat John Kerry récemment, dans un communiqué. Les défis Mais plusieurs problématiques demeurent : atteindre les 1,5% d’ici 2100 n’est pas si simple. Les plans nationaux  sont loin du compte, ils atteignent   3% et le  financement climat reste une énigme, pour de nombreux experts. L’accord de Paris prévoit une révision, tous les cinq ans, des plans nationaux. Pour le financement climat, c’est différent. Plusieurs mécanismes de financements existent mais atteignent difficilement les pays en voie de développement, surtout en Afrique. En 2009, lors de la conférence des Parties à Copenhague,  un financement de 100 000 milliards de dollars par an, destiné aux pays en développement,  à partir de 2020 avait été annoncé. Un des canaux principaux de ce financement est le fonds vert de l’ONU. Or, à ce jour, ce fonds n’est doté que de plus de 10 milliards de dollars américains. Toutefois, la ministre française l’assure, «  le fonds verts va être  boosté ».  Ce sont ses mots. Le Fonds Vert «  Le Fonds Vert pour le Climat des Nations Unis  dispose de  10 milliards dollars, ce qui est plus qu’assez pour conduire un vrai changement : c’est un signe positif, »  précise dans une récente interview,  Paul Steele,  chef économiste de  l’ Institut International pour l’Environnement et le Développement . Pour l’IIED, le procédé d’accréditation doit changer. Le conseil d’administration du fonds vert devrait accepter l’accréditation des gouvernements locaux plutôt que les agences multilatérales. « Cela permettrait d’atteindre plus facilement les nécessiteux, » fait remarquer l’économiste de l’IIED. Une des recommandations publique  de L’IIED auprès du  Fonds Vert  est la demande d’’accréditation des ministères des gouvernements locaux de la Tanzanie et du Mali...

Read More
COP 22-Maroc :  priorités mutuelles
Août28

COP 22-Maroc : priorités mutuelles

COP 22-Maroc :  priorités mutuelles Par Houmi Ahamed-Mikidache   Mobilisation   Du 18 au 20 août dernier, le Ministre des Affaires étrangères du Maroc et président de la COP 22, Salaheddine Mezouar, s’est entretenu avec Richard Kinley, Secrétaire Exécutif adjoint de la Convention Cadre des Nations Unies sur les Changements Climatiques ( CNUCC). Objectifs : accélérer la ratification de l’accord de Paris, renforcer la mobilisation des acteurs non étatiques dans le cadre de l’agenda climat, et appuyer les négociations pour parvenir à des solutions concrètes au service des populations pour atteindre un développement durable. Pour M. Mezzouar, ces deux jours de discussions ont été marqués par la détermination du Roi du Maroc,  Mohammed VI, de faire de la COP 22 la conférence de la mise en application de l’accord de Paris. M. Mezzouar et M. Kinley, accompagné du Directeur de communication de la CNUCC,  ont examiné, harmonisé, et peaufiné leur collaboration en vue de la conférence  à Marrakech prévue du 7 au 18 novembre prochain. M. Abdeladim Lhafi, Commissaire de la COP22,  Mme Hakima El Haité, Ministre déléguée chargée de l’environnement et championne de haut niveau pour le climat, et M.  Aziz Mekouar, Ambassadeur pour les négociations multilatérales ainsi que les chefs de pôles du comité de pilotage de la COP22 ont participé à cette réunion.   Le Financement : l’éternelle question Le 24 août,  à New York, lors d’une réunion organisée par la Commission d’enquête de l’environnement de l’ONU et ONU Femmes ,  le  Représentant permanent des îles  Fidji auprès de l’ONU, Peter Thomson, s’est prononcé pour une mobilisation  « créative » de financements des Objectifs du Développement Durable (ODD). Il demande ainsi un travail concerté afin d’harmoniser le système financier mondial avec le développement durable.  M . Thomson rappelle qu’entre 5 et 7 milliards de dollars américains par an sont nécessaires pour la mise en œuvre des ODD. La transition écologique vers une économie bas carbone est indispensable pour  faciliter le programme de développement durable de 2030, précise-t-il.         ...

Read More

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer