COP21 – Hakima El Haité : “Je peux vous dire que Paris est déjà un succès”
Sep26

COP21 – Hakima El Haité : “Je peux vous dire que Paris est déjà un succès”

INTERVIEW. Alors que François Hollande et Mohammed VI signent l’Appel de Tanger pour la COP21, la ministre marocaine de l’Environnement s’est confiée au Point Afrique.   Propos recueillis par Malick Diawara et Houmi Ahamed-Mikidache Le Point Afrique : Qu’est-ce que le Maroc a à dire aujourd’hui sur les questions d’environnement ?Hakima El Haité : Nous avons constitutionnalisé la protection de l’environnement, et le droit au développement durable. Nous avons institutionnalisé l’environnement dans toute ses dimensions, du ministère de l’Environnement aux agences d’efficacité énergétique, en passant par l’agence des énergies renouvelables, la société des investissements énergétiques et l’institut de recherche sur les énergies  renouvelables. Nous avons mis en place toutes les institutions pour nous inscrire dans cette trajectoire de durabilité.Qu’est-ce qui caractérise votre politique environnementale ?Nous l’avons assise sur un socle, celui prôné par notre roi [Hassan II] en 1992, lors du Sommet de Rio. Nous n’avons pas tout fait. Mais si vous prenez la politique de l’eau, elle est l’une des meilleures avec son outil de développement, d’adaptation, de la protection des ressources, de lutte contre les changements climatiques. Notre politique de l’eau s’inscrit dans une logique durable. Toutes les politiques marocaines, dans leur développement, ont pris en considération ces aspects de durabilité. Si vous prenez le plan vert, le plan agricole marocain, vous allez voir qu’il a intégré la composante des changements climatiques en mettant en place tout un système d’économie de l’eau, de sa valorisation aussi… La politique touristique, 2020-20, est essentiellement basée sur le développement durable. Dans la politique énergétique, le Maroc ambitionne d’atteindre 42 % des énergies renouvelables à l’horizon 2020. Au moment où tous les autres pays commenceront, nous nous atteindrons 42 % des énergies renouvelables. Autre point : la politique de gestion des déchets. Elle participe à hauteur de 18 % dans les taux d’émission au Maroc. Actuellement, on est en train de mettre en place toute une politique de gestion intégrée des déchets. Notre roi [Mohammed VI] a toujours porté le développement durable dans ses priorités. Cela est soutenu au plus haut sommet de notre organigramme gouvernemental.Dans le cadre de l’élaboration de votre contribution nationale présentée en juin dernier, votre pays a été soutenu par le ministère des Affaires étrangères allemand. Pourriez-vous dire en quoi consiste le projet 4C (Centre de compétence changement climatique) ?Le 4C est un projet maroco-marocain, réalisé dans le cadre d’une coopération avec le ministère des Affaires étrangères allemand et le GIZ qui est le bras opérationnel [du gouvernement allemand]. La première mission du 4C était de former les négociateurs marocains de manière à les rendre aptes à participer efficacement aux COP [conférences sur le climat]. Cela a pris une année. De fait, le...

Read More

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer