COP21 – Macky Sall : “Il faut que les pays pollueurs assument leurs responsabilités”

mackyINTERVIEW. Présent à Paris à la Conférence internationale sur le climat, le président sénégalais revient sur les initiatives liées à l’électrification du continent.

Le Point Afrique : Vous  avez évoqué, dans votre allocution d’ouverture de la COP21, la création d’un Fonds pour l’électrification de l’Afrique financé par le Fonds vert. Pensez-vous à l’initiative sur l’électrification de l’Afrique de la Fondation Borloo ?

Macky Sall : Je parle d’un fonds géré par les Africains. La Fondation Borloo travaille avec les Africains sur la question du Fonds pour l’électrification. Nous avons les mêmes combats. Il est engagé comme nous. C’est quelque chose qu’il faut saluer.

Qu’entendez-vous par “harmonisation des initiatives sur l’énergie” en Afrique ?

Il y a énormément d’initiatives : l’initiative américaine, l’initiative de la Banque mondiale. On parle également du Fonds mondial pour l’environnement… Il faut plus de visibilité dans l’accès aux fonds, avec des procédures transparentes et souples. Autrement, c’est toujours la même chose. Les ressources financières sont théoriquement disponibles, mais on ne peut pas y accéder.

Quelle attitude allez-vous adopter à l’endroit du charbon en Afrique ?

J’ai dit que j’ai changé de perspective. Je ne vais pas lutter contre le charbon [en Afrique], mais, dans mon pays, je vais essayer d’atténuer l’impact du charbon. Nous étions partis un peu comme tout le monde dans cette voie. Je me rends compte que si nous sommes accompagnés un peu par le solaire, nous pouvons maintenir l’utilisation du charbon à un niveau minimum.

Vous croyez à un accord contraignant ?

Oui, j’y crois, et il faut continuer le plaidoyer. Il faut que les pays pollueurs comprennent qu’ils ont une responsabilité historique dans la protection de notre planète. Nous devons ensemble être solidaires, mais il y a une différenciation qu’il faut observer. Et il faut que les pays pollueurs assument leurs responsabilités.

Vous en avez parlé avec le président Obama ?

On a évoqué légèrement le sujet au déjeuner [hier], mais j’espère pouvoir le faire changer d’avis.

Author: houmi

I’ve started my career as a student in journalism in South Africa in 2001 at Rhodes University in Grahamstown ( Eastern Cape). With a bachelor degree in Communication and Information obtained in France, my native country, I’ve decided to learn investigative journalism in South Africa. So I followed a one year intensive course, studiying journalism specialized on TV, but also Writing and Editing and New Media. During my studies, I followed two internships in Johannesburg. One with Business Day ,a well known South African economic media and the other with Agence France Presse (AFP).

Share This Post On

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer