Comores- Développement Economique: Les îles  vont intégrer la SADC
Juil22

Comores- Développement Economique: Les îles  vont intégrer la SADC

Comores- Développement Economique: Les îles  vont intégrer la SADC La Communauté de Développement d’Afrique Australe* vient d’accepter la demande d’intégration des Comores au sein de son institution. Au mois d’août prochain, cette demande sera officiellement approuvée, lors du Sommet des Chefs d’Etat à Prétoria en Afrique du Sud. Cette entrée dans le développement économique de l’Afrique Australe est perçue comme une réelle opportunité. Analyse.   Par Houmi Ahamed-Mikidache   La Communauté de développement d’Afrique Australe ( en anglais Southern African Development Community)  vient d’accepter la demande des Comores d’entrée dans l’organisation. Au mois d’août prochain, cette demande sera officiellement acceptée lors du Sommet des Chefs d’Etat à Prétoria en Afrique du Sud. Que signifie cette intégration ? Les programmes et projets liés à la protection de l’environnement et au développement  font partie des priorités de la SADC et les Comores peuvent intégrer leur stratégie de développement durable notamment la promotion de la pêche durable, et l’utilisation des énergies renouvelables, mais aussi le développement d’une agriculture plus saine. L’économie bleue : un enjeu considérable D’après le manuel sur l’économie bleue, publié l’an dernier  par la Commission Economique des Nations Unies pour l’Afrique (CEA), il est nécessaire d’impliquer les femmes dans le développement de l’économie bleue. Les Comores, dont la jeune population est composée plus de 50% par les femmes ont la possibilité à travers l’intégration dans la SADC de rebondir sur les recommandations et actions  de  la première conférence continentale sur l’emploi des femmes africaines organisée à Luanda (Angola) en 2015. En effet, depuis cette conférence, l’Union Africaine a établi l’Agenda 2063 qui appelle à renforcer la formation technique et professionnelle ainsi que la formation continue des femmes. L’accès à la connaissance sur l’économie bleue doit passer par l’école maternelle, primaire et secondaire, précise l’agenda 2063. Le développement de l’économie bleue peut aussi permettre aux Comores et à d’autres pays d’Afrique de renforcer des partenariats. D’après le rapport sur l’économie bleue publié par la CEA, les partenariats peuvent favoriser le développement économique des pays impliqués et peuvent aussi aider ces pays à « combler leur lacunes financières et techniques ou l’insuffisance des infrastructures , qui les empêchent d’exploiter pleinement le potentiel de leurs ressources aquatiques ou marines. »   L’économie bleue peut aussi encourager les Etats à résoudre leur contentieux devant les tribunaux.  La CEA cite dans son rapport le cas de Maurice et des Seychelles. En 2008, ces deux états insulaires ont saisi en commun la Commission des limites du plateau continental du dossier des Mascareignes, un plateau d’environ 396 000 km2, situé à l’est de Madagascar. En 2012, les deux pays conclurent un accord de gestion conjointe pour exploiter ensemble les ressources marines , pêche,...

Read More
COP 23: Addressing  Loss and Damage in Tanzania
Juil14

COP 23: Addressing  Loss and Damage in Tanzania

COP 23: Addressing  Loss and Damage in Tanzania Many people remember the last rainy season in May. It has started unusually late. But it has affected people.There are views that the erratic rainy seasons and the high intensity of rainfall are caused by climate change and some negative impacts are now unavoidable. These consequences of human-induced climate change often result in loss and damage.  Analysis by DeodatusMfugale*.     Dar es Salaam July 14, 2017 Many people lost their property Many people remember the last rainy season in May. It has started unusually late. But it has affected people. Residents of Tanga city, located on the Tanzanian northern coast close to the Kenyan border, were pounded by  heavy downpour recently. It was not happened in this town  and around for over four decades. As a result, some sections of roads were washed away by floods while several houses were pulled down. Many people lost their property as some houses were submerged under floodwater. In other places, in one village in Kilimanjaro region, a pastoralist could do nothing but watch helplessly as some of his livestock disappeared during a night. A farmer in Mvomero district of Morogoro region also lost several hectares of maize crop after his farm became waterlogged following heavy rains. Experts said that maize plants cannot survive in pools of water. Several people also lost their lives due to severe flash floods. Agricultural productivity is hardly affected by climate change in Tanzania: soils can no longer support growth of traditional crops. It is forcing people to leave their villages . According to the Ministry for Environment, 61 percent of Tanzania suffer from desertification. “Desertification makes land unsuitable for agriculture and livestock keeping, and Rising sea levels threaten to sink island and saline water has infiltrated freshwater sources, said Sabine Minninger, Climate Change Policy Advisor, Bread for the World. She emphasized: “These have forced members of vulnerable communities to migrate to other areas where they have lost their identity.” Understanding Loss and Damage There are views that the erratic rainy seasons and the high intensity of rainfall are caused by climate change and some negative impacts are now unavoidable. These consequences of human-induced climate change often result in loss and damage.“Loss refers to things that are lost forever and cannot be brought back, such as human lives or species , while damages refer to things that are damaged, but can be repaired or restored, such as roads or embankments, ” explained Saleemul Huq, a senior fellow at the International Institute for Environment and Development (IIED). Strengthening flood barriers, planting trees, using new crop varieties and other forms of adaptation...

Read More

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer