Climat- Afrique: “Il faut qu’il y ait une cohérence”- Seyni Nafo
Juil02

Climat- Afrique: “Il faut qu’il y ait une cohérence”- Seyni Nafo

  Climat- Afrique: “Il faut qu’il y ait une cohérence”- Seyni Nafo Propos recueillis par Houmi Ahamed-Mikidache 02-07-2017 A quelques mois de la conférence des Nations sur le climat, prévue à Bonn ( Allemagne), mais organisée par les Iles Fidji, le président du groupe des négociateurs africains, Seyni Nafo se confie sur plusieurs sujets brûlants. Entretien.   Eraenvironnement.com: Vous sillonnez actuellement le monde dans le cadre de vos activités.  Vous avez notamment participé à la première réunion sur le bilan de la COP 22 au Maroc. Il y a une polémique autour des projets issus de l’initiative d’accès à l’énergie. La société civile dénonce une mainmise de l’Union Européenne et de la France. Qu’en pensez-vous ?   Seyni Nafo: Non, il n’y a pas de mainmise de l’Union Européenne et de la France. Il y a un peut-être un déficit de communication.  Ce n’est pas un conseil d’administration classique. Le conseil d’administration est un conseil africain de sept africains des régions du nord, de l’ ouest, de l’ est, et du sud avec en plus le président de la Banque Africaine de Développement et celui de l’Union Africaine, avec en plus deux membres non régionaux, l’Union Européenne et la France, au nom de l’ensemble des partenaires qui se sont engagés à Paris en 2015. Le président Condé, en tant que coordinateur des énergies pour l’Afrique et président en exercice de l’Union Africaine a demandé aux français et aux européens sur la base de ce qu’il y a comme pipeline, sur la base des projets  de pipeline, de préparer une liste initiale qu’ils seraient certain de  financer. La polémique est liée à un problème de communication. Une décision prise par les chefs d’Etat lors d’un conseil d’administration peut être critiquée. Mais l’énergie est une urgence. L’approbation des projets est une décision des chefs d’Etats, ce n’est pas la France, ni le commissaire de l’Union Européenne qui vont les manipuler et les influencer. Que voulez-vous dire ? Ce qu’il faut comprendre, c’est qu’un chef d’Etat ce n’est  pas un ministre et un ministre, ce n’est pas un négociateur, un négociateur ce n’est pas la société civile. Je pense que pour  le président Alpha Condé et un certain nombre de chefs d’Etat, plus de deux ans après le lancement de l’initiative, annoncée pendant la COP 21 en 2015,  il est temps de montrer que l’initiative est en marche. Pour eux, La manière de le faire ce sont les projets. Il y a eu des négociations en ce sens. Pourquoi  le scientifique  Youba Sokona a-t-il démissionné de ses fonctions de directeur du service d’exécution de l’initiative d’accès à l’énergie en Afrique ? Il y a eu...

Read More
Climate information prize launched in Kenya
Avr14

Climate information prize launched in Kenya

 Climate information prize launched in Kenya By Duncan Mboyah   A climate information prize, The Tekeleza Prize worth USD$ 200,000,  has been launched by the Climate Information Prize programme  to incentivize the development of innovative solutions and to help vulnerable communities to be better informed. Explanations.   Bridging the Gap A climate information prize, The Tekeleza Prize worth USD$ 200,000,  has been launched recently in Kenya to make climate change information more usable and accessible for vulnerable communities and to incentivize the development of innovative solutions. The winning organizations will help vulnerable communities  having access to the information they require. It will  enable them to tackle climate uncertainty and risk. To quote  Assistant Director of the Kenya Meteorology Department, David Gikungu, “The organizations [ Winners]   will be getting valid information from the Kenya Meteorology Department (KMD) and disseminate to consumers for free in helping create awareness.” “Since climate change has adverse effects on individuals and communities, especially those whose livelihood are dependent on weather,  better access and usability of products and services are needed”, explained Gikungu. He observed that there is a lot of information on climate change but unfortunately they are not in formats that communities are able to understand and use.“We have to use climate information to develop initiatives that help the vulnerable adapt to climate variability and change,” he pointed out . The meteorologist said that the gap between producers and users of climate has existed for a long time due to the way the information was packaged and the language used. “The department has devolved its services to all regions in the country and has set up radio stations broadcasting in vernacular languages with the aim of informing farmers, pastoralists and other users in far flung parts of the country,” he added. The means Nicki Spence, the Climate Information Prize manager said that climate change has caused massive sufferings to many people globally hence the need to encourage innovators develop new ideas of tackling it. “The winning organizations will listen and respond to local needs of different groups within their locality by availing easily understood information,” Spence said. For him, Kenya is the best country globally to carry the program due to the government’s commitment to help and also the level of knowledge on climate change in the country. CARE International Kenya’s leader for Adaptation Fiona Percy observed that given the adverse effects of climate change, experts and organizations need to start translating information in a language they understand and not foreign languages. “We must begin to ask ourselves who are the consumers of climate change information and what  is the medium they prefer...

Read More

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer