Bénin : L’adaptation au cœur des solutions

Bénin : L’adaptation au cœur des solutions

 

Un financement français de 58 millions d’euros vient d’être octroyé au Bénin. Son objectif : permettre à la population de lutter contre les changements climatiques. Explications.

Par Hippolyte AGOSSOU

 

 

Le 5 mars dernier, le Benin a signé une convention de financement avec l’Agence Française de Développement. Cette convention d’un montant de 58 millions d’euros a pour objectif d’aider à la mise en place du projet d’Adaptation des Villes aux Changements Climatiques.

Le projet d’Adaptation des Villes aux Changements Climatiques (PAVIC) est une des composantes préétablie dans le plan d’Action du gouvernement pour aider, par des outils spécifiques, les villes à s’adapter aux conséquences des changements climatiques dans le domaine de l’agriculture, de l’industrie, de la pêche notamment. Son ambition : accompagner un changement de mentalités afin de protéger les zones sensibles et inondables et soutenant des activités qui respectent l’environnement. Autres mission : renforcer les capacités des acteurs locaux des territoires urbains pour faire face aux aléas climatiques en améliorant  leur résilience et en permettant au Bénin de faire face de manière stratégique aux changements climatiques.

 

« Cet appui important du gouvernement français aidera le Bénin à atteindre les objectifs fixés dans le cadre de la mise en œuvre de ce projet contenu dans le Plan d’Action du Gouvernement du Président Patrice TALON, »  a indiqué le ministre béninois du cadre de vie José Didier TONATO.

Quatre villes vont bénéficier du programme : Bohicon, Comé, Cotonou et Sèmè-Podji.

L’Afrique est considérée comme l’un des continents les plus vulnérables au changement climatique. La plupart des pays africains comme le Bénin témoignent vraisemblablement de grande difficultés à s’adapter aux effets de cette mutations environnementale. De fait,  les autorités béninoises en charge du cadre de vie multiplient les actions pour identifier de potentiels partenaires pouvant les aider  techniquement et financièrement dans le processus d’adaption des populations. La France est considérée comme un des partenaires privilégiés du Bénin.

 

 

Author: houmi

I’ve started my career as a student in journalism in South Africa in 2001 at Rhodes University in Grahamstown ( Eastern Cape). With a bachelor degree in Communication and Information obtained in France, my native country, I’ve decided to learn investigative journalism in South Africa. So I followed a one year intensive course, studiying journalism specialized on TV, but also Writing and Editing and New Media. During my studies, I followed two internships in Johannesburg. One with Business Day ,a well known South African economic media and the other with Agence France Presse (AFP).

Share This Post On

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer