UNFCCC Statement on the US Decision to Withdraw from the Paris Agreement
Juin02

UNFCCC Statement on the US Decision to Withdraw from the Paris Agreement

UNFCCC Statement on the US Decision to Withdraw from the Paris Agreement The Secretariat of the United Nations Framework Convention on Climate Change (UNFCCC)  said on Thursday June 2nd   it regrets the announcement by the President of the United States that his government will withdraw from the Paris Climate Change Agreement. Following the US president announcement to renegotiate the modalities for the US participation in the agreement, the Secretariat said its willing to engage in dialogue with the United States government regarding the implications of this declaration. But the UNFCCC secretariat emphasized that the Paris Climate Deal ” cannot be  renegotiated based on the request of a single Party”. This historical agreement was signed by 194 countries and ratified by 147 countries in december 2015 in Paris. Syria and Nicaragua are the only countries which did not sign the Paris Accord. The Paris Agreement is aimed at reducing risk to economies and lives everywhere, while building the foundation for a more prosperous, secure and sustainable world recalled the Secretariat. “ It enjoys profound credibility, as it was forged by all nations and is supported by a growing wave of business, investors, cities, states, regions and citizens. We are committed to continue working with all governments and partners in their efforts to fast forward climate action at global and national levels,” added the...

Read More
France : Semaine européenne du développement durable
Mai31

France : Semaine européenne du développement durable

France : Semaine européenne du développement durable Par Houmi Ahamed-Mikidache   La semaine européenne du développement durable ( SEED) a débuté  ce mardi 30 mai jusqu’au juin. Au programme : 1100 événements prévus partout en France. Cette édition, organisée chaque année, permet de sensibiliser sur les différentes actions concrètes de développement durable en France. Exemples : Ateliers sur l’alimentation durable, sur la rénovation énergétique des bâtiments, ou encore animations sur le zéro déchet, conférences sur la permaculture. Cette semaine,  la SEED souhaite faire connaître les 17 objectifs de développement durable  ainsi que la feuille de route universelle du développement durable à l’horizon 2030, adoptée en 2015 par la communauté internationale. Tous les projets déposés en France, par région, par type de public ( jeunes professionnels) ou par Objectifs du développement Durable sont disponibles sur la plateforme du ministère de la Transition écologique et solidaire.   Quelques exemples :   ILE DE FRANCE-PARIS- VIE AQUATIQUE   Le  Palais de la découverte a proposé deux ateliers : * Espèces aquatiques et pollution Mardi, les s élèves ont assisté à un atelier : « Le réseau trophique de la rivière » animé par Planète sciences pour comprendre les chaînes alimentaires au sein d’un écosystème comme la rivière (réseau trophique) et les conséquences de la pollution sur celui-ci. Les élèves ont  découvert  de manière interactive les notions de milieu de vie, de régime alimentaire et d’interactions entre espèces. Un petit parcours dans le Palais de la découverte leur a permis ensuite de découvrir les espèces aquatiques élevées au Palais de la découverte et la présence d’eau sur la Terre et les autres planètes. * Biodiversité aquatique Les élèves ont assisté à un atelier : « Biodiversité aquatique » animé par Planète sciences : ils vont se mettre dans la peau d’un chercheur qui va prélever des échantillons dans un cours d’eau, et déterminer les espèces qui s’y trouvent et ainsi déterminer la qualité du cours d’eau en fonction des espèces identifiées. Les élèves découvriront ou réinvestiront de manière interactive les notions de d’écosystèmes, de qualité des eaux, de bio-indication. Un petit parcours dans le Palais de la découverte leur permettra ensuite de découvrir les espèces aquatiques élevées au Palais de la découverte et la présence d’eau sur la Terre et les autres planètes. Sept classes de primaire et de 6ème ont  participé à ces ateliers ce mardi 30 mai. NOUVELLE AQUITAINE « Imaginons et recyclons » à Haux, où la municipalité prévoit des séances de cinéma en plein air (au programme : “Demain” de Cyril Dion et Mélanie Laurent et “En quête de sens” de Nathanaël Coste et Marc de la Ménardière), des séances d’éveil pour les petits, du théâtre...

Read More
New York – Climate Action : Mobilizing the World
Mai30

New York – Climate Action : Mobilizing the World

    New York – Climate Action : Mobilizing the World Today, the United Nations and NYU Stern School of Business host a conversation on climate action with UN Secretary-General António Guterres. Watch live...

Read More
Niger- Environnement- Société Civile- Arrestation, libération et convocation d’Ali Idrissa
Mai21

Niger- Environnement- Société Civile- Arrestation, libération et convocation d’Ali Idrissa

Niger- Environnement- Société Civile- Arrestation, libération et convocation d’Ali Idrissa Par Houmi Ahamed-Mikidache Samedi dernier, Ali Idrissa, figure emblématique de la société civile du Niger,  a été arrêté puis libéré à Niamey, la capitale du Niger. Les autorités lui reprochent de faire appel à la révolte. Il est convoqué ce lundi. M. Idrissa et la Coalition de la société civile devaient se rendre ce samedi sur la place Toumo, dans le centre de la capitale. Mais, cette manifestation n’a pas eu l’aval du gouvernement nigérien. Le président “Issoufou Mahamadou vient de démontrer (…) qu’il a mis entre parenthèses la démocratie au Niger. Nous userons de tous les moyens pour la restauration de la démocratie dans notre pays”, a commenté Ali Idrissa, peu avant son arrestation, sur des télévisions locales. D’après l’Agence France Presse, « deux précédentes manifestations de la Coalition de la société civile ont déjà été interdites par les autorités, invoquant des risques de troubles à l’ordre public. » Ali Idrissa, président de l’ONG ROTAB et partenaire d’Oxfam,  est connu mondialement pour son militantisme et ses actions en faveur d’une meilleure relation économique entre la France et le Niger, plus précisément entre Areva et le gouvernement nigérien.  Récemment, il a co-écrit, avec Oxfam,  l’analyse sur l’exploitation de l’Uranium au Niger dans le rapport intitulé « La transparence à l’état brut : décryptage de la transparence des industries extractives »*. « Nous allons continuer à dénoncer les derniers contrats et exiger que les autorités, notamment le président, puisse faire respecter la constitution en publiant les contrats dans le Journal Officiel : ce qu’il refuse. Nous demandons l’ouverture de nouvelles négociations,  » avait-il déclaré lors de la publication de l’étude. 21-05-2017 *Lire interview Oxfam_http://www.eraenvironnement.com/france-presidentielle-pour-plus-de-transparence-des-entreprises-8706-francaises-en-afrique/ 31-05-2017 A ce jour, Ali Idrissa est en libérté. Il s’est vu notifié un procès-verbal…A suivre...

Read More
France-Afrique-Finance Carbone: ” Nous voulons donner une nouvelle impulsion aux relations franco-africaines” – Fabrice Le Saché
Mai21

France-Afrique-Finance Carbone: ” Nous voulons donner une nouvelle impulsion aux relations franco-africaines” – Fabrice Le Saché

France-Afrique-Finance Carbone: ” Nous voulons donner une nouvelle impulsion aux relations franco-africaines” – Fabrice Le Saché Aera Group, défini  comme le leader de l’ingénierie financière climatique en Afrique, a récemment  signé la première facilité carbone d’Afrique de l’Ouest avec la Banque Ouest Africaine de Développement  (BOAD). En amont du forum Africain du Carbone à Cotonou (Bénin), prévu du 28 au 30 juin 2017, Fabrice Le Saché, co-fondateur du groupe Aera,   présente les défis et solutions de  la finance carbone en Afrique. Entretien. Propos recueillis par Houmi Ahamed-Mikidache 21-Mai 2017 Eraenvironnement.com: En quoi consistent les activités d’Aera Group ? Fabrice Le Saché: Nous accompagnons un certain nombre d’entreprises privées en Afrique, mais aussi des collectivités publiques. On accompagne des porteurs de projets qui développent des projets de réduction d’émission de gaz à effet de serre. Nos domaines :  énergies renouvelables,  traitement de déchets et efficacité énergétique notamment. Nous les accompagnons  en les aidant  à obtenir des certifications carbone, des certifications de  performance de réduction de CO2 , une certification qui va donner droit à un crédit carbone pour chaque tonne évitée. C’est la partie conseil de notre accompagnement. On les aide aussi sur le deuxième aspect qui est connecté au premier, sur la monétisation et la valorisation économique financière des émissions qu’ils engendrent. Résultat : ils obtiennent un supplément de revenu pour leur projet en phase d’exploitation. Donnez-nous un exemple ? Prenons l’exemple d’un barrage hydroélectrique. Je mets en route ce barrage hydroélectrique et  je produis de l’électricité. Généralement, l’ électricité dépend d’un réseau lié à une centrale thermique, dans la plupart des pays africains. Ma centrale hydroélectrique est 100% énergie propre, 100% électricité verte. En utilisant, l’énergie verte, j’évite que la consommation des habitants du pays soit alimentée par des centrales thermiques. Ainsi, cela réduit les émissions de CO2, parce que  le thermique pollue. Mes crédits carbones  deviennent ainsi un complément de revenu. En plus de vendre de l’électricité, je vais recevoir des crédits carbones que je vais vendre également. Cela me fera donc une deuxième ligne de revenu. Il faut évidemment, au préalable, avoir enregistré mon projet, le faire auditer,  selon les procédures de fond et de forme de l’ONU.  Chez Aera Group, nous accompagnons donc les développeurs pour obtenir les certifications et ensuite pour la monétisation. Le premier point est préalable au second. Où en êtes-vous en terme de certification ? Nous avons obtenu au cours du premier trimestre 2017, trois certifications réussies. Trois projets ont fait  l’objet d’un enregistrement auprès du conseil exécutif du Mécanisme du Développement Propre (MDP) de l’ONU. Ces trois projets ont été validés et intégrés au Mécanisme de Développement Propre. Ce sont deux  projets photovoltaïques au Sénégal,...

Read More

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer